Cours photo individuel à Calais et Boulogne : comprendre son reflex numérique

Franck Montreuil 2016 NB LR-4

Un cours photo à domicile pour comprendre les réglages de votre reflex numérique en détail.

Inutile de vous déplacer, je viens à votre rencontre à Calais et Boulogne aussi.

Le cours photo individuel vous apporte des réponses concrètes à toutes vos questions concernant la prise de vue et permet d’améliorer votre technique. Le programme de trois heures en tête à tête offre surtout l’avantage de vous concentrer sur les thèmes qui vous importent le plus ( le portrait, les photos de voyage, les paysages, la photo de nuit …).

C’est réellement un cours individuel. Je m’adapte à vos besoins. Si un aspect technique vous intéresse en particulier, nous pouvons nous concentrer sur ce point.

Évidemment, vous ne deviendrez pas un artiste du jour au lendemain mais vous aurez tous les outils en main afin de progresser rapidement. Une bonne compréhension de la manipulation de votre reflex numérique vous permettra d’aller plus loin dans la créativité.

N’hésitez pas à me contacter.

Plus d’infos sur le cours photo individuel.

 

Chili d’hier et d’aujourd’hui

C’est à une forte exposition que nous invite la Maison de l’Amérique latine à Paris. Elle s’intitule « Faces cachées, photographie chilienne 1980-2015 », jusqu’au 30 avril. Elle regroupe les œuvres de six photographes répartis sur trois générations de chiliens qui ont donc vécu les époques les plus dures qu’ait connu le pays contemporain. Parmi les plus anciens, qui ont connu à la fois le coup d’Etat de 1973 et la poursuite de la politique répressive de Pinochet, c’est l’approche politique de la situation qui est rapportée par les frères Hoppe, Alvaro et Alejandro. A l’évidence, le deuil n’est pas fait de cette triste page de l’histoire du Chili comme continue à le faire vivre le travail de José Pablo Concha qui consiste à imprimer les visages des disparus de la répression sur des carrelages et à les coller sur un mur de Santiago. Cela peut expliquer que parmi les plus jeunes, telle Zaïda Gonzàles Rios qui tente d’exorciser les traces laissées dans la vie des femmes par des photos coloriées à la main ce qui leur donne un air kitch, le mépris pour le monde ecclésiastique confine à la provocation profane. D’autres, de la même génération, se sont sentis investis d’un devoir de mémoire envers les peuples traditionnels du Chili. Ils reconstituent la vie et les coutumes d’anciennes tribus, elles aussi martyrisées par la dictature. Ils entendent faire revivre les racines culturelles d’un pays très divers pour mieux repartir, peut-être, et faire le pont au-dessus de la période honnie. Luis Navarro Vega, qui a découvert des fosses communes et fut emprisonné et torturé, se cache toujours chez les gitans dont il immortalise les rites. Leonora Vicuña consacre ses photos au peuple Mapuche qui sont le peuple de la terre. Finalement, une exposition pas si diverse que cela. L’ensemble est cohérent dans le cadre d’un exorcisme jamais abouti pour le peuple chilien.

Patrice Cotteau

Flash Canon 420 EX à vendre

5Flash canon 420 EX à vendre lille

Je me sépare de mon flash Canon 420 EX. Il est en excellent état et a très peu servi puisque je travaille essentiellement en lumière naturelle. Il est parfaitement opérationnel et le prix proposé est de 60 euros hors frais d’expédition = 12 € en Colissimo.

Après-midi trop pluvieux pour les photos de mariés ?

Rollei Retro 80s - 178

Quelle idée d’organiser une séance photo avant mariage en extérieur un jour aussi pluvieux ! Le mauvais temps ne dérange absolument pas les futurs mariés qui ont prévu vêtements de pluie et parapluie. C’est romantique. Par contre, le matériel du photographe n’apprécie pas l’humidité de la même manière. Quand il pleut, je protège mes appareils le mieux possible. Ils supportent une pluie fine grâce à leur protection tout temps mais ne sont pas étanches pour autant. Le sac photo est indispensable. On sort le reflex juste le temps d’une prise de vue entre deux averses. L’une des solutions consiste à couvrir le matériel d’une housse imperméable. Ce n’est pas forcément pratique à l’usage mais cela permet d’assurer les prises de vues. On trouve ces protections anti-pluie et poussières chez les marchands du web bien connus. À défaut, on peut toujours se rabattre sur le sac plastique transparent.

Chasse au lapin blanc de Pâques

_MG_4554-3

Un filtre polarisant peut aider à déjouer les méfaits des contrastes élevés qui ont tendance à brûler les hautes lumières. Certains reflex font disparaître les détails quand les blancs sont trop lumineux. Le polarisant améliore l’équilibre des contrastes, assombrit le ciel et augmente la saturation des couleurs. C’est une bonne méthode si on souhaite ne pas passer par la case retouche. On peut même se permettre de travailler en Jpeg.