Photographier la ville un 25 décembre

Le 25 décembre est une journée un peu spéciale. Les rues sont désertes. Tout est calme. Il est 15H00, la lumière est déjà très faible et dans l’appareil, j’ai une pellicule 100 ISO. C’est trop peu pour obtenir des images bien nettes d’autant plus que le vent souffle assez fort. J’essaie de trouver une bonne stabilité mais je sais que les images ne seront pas parfaites. À 16H00, je suis contraint d’arrêter. La luminosité est insuffisante. Je n’ai pas voulu utiliser le numérique car il fallait poursuivre cette série sur la ville en noir et blanc argentique. La pellicule sera développée dans les jours qui viennent en espérant que le taux de gâche ne soit pas trop élevé.

photographies du Nord 190 tirage mat

Évidemment, un hybride aurait fait l’affaire. Je n’aurais pas eu de problème de sensibilité ni de soucis par rapport à l’humidité avec un reflex numérique comme le Pentax K-3 II mais où serait le charme de la photo mystère ? J’aurais immédiatement regardé le résultat. Du coup, j’aurais été déçu et aurais très certainement effacé les images sur le champs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s