Photographier la lumière

Au commencement, on éprouve le besoin de faire de belles images sans vraiment savoir comment cela fonctionne. Plus tard, on s’intéresse à la technique, un peu trop même, à tel point d’en oublier le côté instinctif et de laisser parler ses émotions. Ensuite, on veut se consacrer aux sujets qui plaisent au plus grand nombre mais on se rend vite compte que l’on fait fausse route. Petit à petit, la quête de la belle lumière remplace notre intérêt pour les thèmes majeurs ou les tendances du moment. Alors le sujet n’est plus vraiment l’élément clé de l’image. Reste la lumière.

fp4 159

En résumé, je ne cherche plus à être complaisant. Les sujets sont ce qu’ils sont et peu importe que mes images ne fassent pas rêver. Ce qui m’importe c’est de travailler la lumière. De toute manière, rien n’est jamais vraiment extraordinaire dans mon environnement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s