Photographier le brouillard : corne de brume

Photographier le brouillard sans point de repère n’est pas évident. Ici, j’ai eu la chance de croiser ce cycliste qui avait mis un pied à terre. Il simulait la corne de brume comme pour dire à la péniche qui arrivait sur le canal de signaler sa présence. La présence de ce personnage justement était la bienvenue car sa silhouette offrait un point d’appui en contraste avec le brouillard. Sans lui, l’image n’avait pas de poids. L’arrière-plan se perd toujours dans une masse informe. Il n’est pas nécessaire de voir tous les détails du premier plan. Une forme sombre en premier plan suffit à donner du corps à l’image.

Cours photo en extérieur Nord PdC

Cours photo individuels à domicile Phalempin, Quesnoy, Emmerin, Templemars, Bondues ….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s