La photographie de rue est une perte de temps

_MG_3898

Photographier dans la rue, c’est perdre son temps intelligemment, à condition de considérer la rue comme un lieu d’apprentissage ou de perfectionnement.

À moins d’en retirer une satisfaction personnelle les rares fois où une image sort du lot, la photographie de rue est une perte de temps. C’est vrai, la photo de rue ne paie pas les factures et ne rend pas célèbre. Les tirages ne se vendent plus. Tout le monde s’est mis à photographier dans la rue avec tout et n’importe quoi, même des téléphones, vous imaginez le tableau… Par contre, si on travaille avec application le cadrage, la lumière, la prise de vue rapide, la photographie de rue devient un excellent entraînement tant pour les débutants que les experts. On peut s’exercer au paysage urbain, aux scènes de rues, au portrait d’inconnus ou à la photo abstraite. 

_MG_2551

Mercredi 11 novembre, je suis allé perdre mon temps dans le Vieux Lille, en compagnie d’un ami photographe, lui aussi toujours passionné comme au premier jour. Je lui ai confié quelques petits secrets de fabrication maison que j’aurais dû mettre en application car mes images n’étaient pas bonnes. Faites ce que je dis mais pas ce que je fais. Passer du temps dans la rue un jour férié, cela permet aussi de faire du repérage pour les shootings à venir. On découvre toujours de nouveaux spots intéressants pour tel ou tel modèle. Je note les rues et les quartiers dans un carnet.

ieper b&w

Les discussions entre photographes tournent forcément à un moment donné autour du matériel. Je revendiquais l’intérêt des appareils compacts en photographie de rue et sur ce point mon acolyte n’était pas d’accord. Pour lui, rien ne vaut un reflex, un matériel qui le rassure et qui lui permet de choisir l’objectif le plus adapté. Pour ma part, je n’ai pas vraiment de préférence ultime mais j’ai un faible pour les appareils légers, simples d’utilisation et si possible avec objectif fixe. J’en ai déjà fait mention ici dans ce blog, les Yashica Electro 35, Leica CL, Olympus Mju II et Ricoh GR21 sont des outils abordables et intéressants pour la prise de vue rapide et efficace. Bien sûr, en argentique, il en existe plein d’autres que je n’ai pas testés. Vous trouverez une liste d’appareils photo sympas sur le site de Lomography : Six 35mm Vintage Rangefinders.

_MG_2547

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s