La photographie noir et blanc classique disparaît

photographies du Nord 144 - noir et blanc argentique tirage - sur scène

La photographie noir et blanc que moi j’appelle classique, par opposition aux images modernes grises et plates, est en train de disparaître. Les belles gammes de gris allant du noir profond au gris le plus clair n’existent plus dans le paysage photographique actuel. Le phénomène est inéluctable puisque de moins en moins de photographes professionnels sont en mesure de produire un beau noir et blanc. La faute revient certainement aux appareils numériques incapables de générer directement une image en niveaux de gris convenable. Mais c’est aussi la preuve de lacunes dans la formation de certains pros.

Évidemment, un noir et blanc, ça se travaille. Aujourd’hui, avec des logiciels adaptés et un peu de bonne volonté, on peut sortir de belles choses et tout en nuances de gris. Seulement, la société actuelle et les outils technologiques nous ont rendus, nous les êtres humains, paresseux et pas curieux. Résultat, peu de photographes avertis s’investissent dans l’élaboration d’un noir et blanc de qualité. J’exagère comme toujours mais grosso modo, c’est une réalité. Les images monochromes sans saveur inondent la toile et personne ne s’en offusque. Malheureusement, ce gris monotone que l’on voit partout, y compris chez les photographes de mariage, devient petit à petit la référence aux yeux des nouveaux-nés de la photographie et surtout des clients. À la rigueur, j’en viens à préférer les noir et blanc retravaillés avec les plugins des smartphones. J’excuse les jeunes générations de photographes amateurs n’ayant aucune culture du noir et blanc, mais les photographes professionnels qui pourtant devraient montrer l’exemple ne font pas mieux. On voit de plus en plus de bons photographes juxtaposer d’excellentes images couleurs et de piètres images grises que l’on ne saurait qualifier de noir et blanc. Moi, je trouve ça franchement dommage. Peut-être aussi que pour des raisons économiques, on ne prend pas le temps de produire de vraies photographies noir et blanc. Mais alors pourquoi proposer ce genre de prestation ? Je soupçonne la plupart des photographes pros de recourir à une conversion en noir et blanc rapide quand les images sont ratées. C’est désolant.

Photographie noir et blanc argentique disponible à la vente : format A4 = 35 €

Tirage papier Baryté en vente ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s