Photo de rue avec la Rollei Retro 80s

RR80s - 133

Sur les deux pellicules Rollei testées et numérisées, très peu de photos sont réellement intéressantes dans la catégorie « photographie de rue » pure. La raison en est toute simple : je me suis contenté de suivre la lumière sans me préoccuper du sujet ni de la façon de le traiter. L’objectif de départ était de vérifier les possibilités du négatif et de voir comment le film réagit sous les fortes lumières. J’aime savoir exactement comment je dois exposer mon film. Maintenant, je sais à quoi m’en tenir avec la Rollei Retro 80s.

Par contre, sur le plan esthétique et par rapport au choix des sujets, ce que j’ai produit en 72 prises n’est pas original du tout. Les images sont basiques et ressemblent à des milliers de photographies pondues dans Flickr chaque jour. Je n’ai même pas cherché à exploiter une idée qui sorte de l’ordinaire, plus préoccupé par les contrastes que le cadrage ou la composition. Je me suis cantonné à la prise de vue facile et ennuyeuse, en jouant uniquement sur les ombres et la lumière. Pas très glorieux tout ça. Je manque de motivation et de conviction.

RR80S - 040

En photographie, comme pour toute autre discipline, il est préférable d’adopter un point de vue personnel. Sinon on tombe dans le banal et personne n’accroche à votre travail. J’aurais pu par exemple développer le thème de la solitude ce jour là. J’ai rencontré tellement de gens autours de la gare qui ressemblaient à des âmes perdues dans la ville. En me rapprochant des gens et en essayant de capter les regards et les attitudes, la série aurait déjà plus d’intérêt.

RR80s - 109Pour en revenir à cette pellicule, je dirais que la Rollei Retro 80s a de sérieux atouts : elle offre de beaux contrastes et délivre des images d’une bonne finesse. Pour ceux qui aiment encore la photo de rue en argentique, cette pellicule fait le job, même si de par son manque de subtilité dans les nuances, je trouve que le rendu ressemble beaucoup à celui d’une photo numérique convertie en noir et blanc. Cela dit, le prix de la Rollei Retro 80s est vraiment intéressant et permet de s’exercer à la photographie de rue argentique pour pas cher. Vous trouverez la Rollei Retro 80s chez MX2.

4 réflexions sur “Photo de rue avec la Rollei Retro 80s

  1. Pour un test de pellicule je suis aussi d’avis qui ne fait pas chercher « le Fragonar ». Mais finalemen t’en pense quoi de ce film?

    • Je trouve la Rollei Retro 80s intéressante en extérieur quand le soleil brille. Comme je le disais dans un précédent post, c’est une pellicule qui accentue les contrastes. Evidemment, elle n’offre pas la même richesse de tons qu’une Kodak TMAX ou une Ilford Delta. Mais elle se défend assez bien pour le prix proposé. Quant à la finesse d’image, elle est bonne. La Rollei retro 80s se laisse numériser facilement.

      • Oui c’est juste, j’avais lu ton précédent post, mais je me demandais si t’avais affiné tes conclusions avec cette série de photos. Merci Fred pour ces précisions.

      • En fait,je pense utiliser cette pellicule uniquement pour les belles journées ensoleillées. le modelé n’est pas aussi beau que les Kodak, Ilford et Fuji. Je continue à préférer la tri-X et la TMAX pour le portrait par exemple.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s