Bienvenue aux nouveaux argentistes

Je constate avec grand plaisir que ce journal intéresse encore des lecteurs et que de nouveaux abonnés font leur apparition.
Bien que les commentaires ne font pas légion ici par rapport à d’autres blogs, les statistiques de visites et le temps passé par certains prouvent l’intérêt que suscite encore cette technologie ancienne mais toujours vivante et ce malgré ses détracteurs. Les messages que je reçois montrent que les passionnés sont présents. Certains m’envoient leur témoignage de sympathie et ils font plaisir. On se sent un peu moins seul. 

Je tiens tout de même à préciser aux gens qui ne connaissent pas encore Histoires de photos que je ne suis pas en mesure de répondre à toutes vos questions concernant les différents appareils. Je ne suis pas un spécialiste en matériel photo. Je ne peux vous parler que des boîtiers que j’ai utilisés et ne pourrai vous renseigner ni vous orienter sur le choix d’un argentique. Vous ne trouverez pas non plus d’explications purement techniques à propos du développement de pellicules ou sur la numérisation de négatifs mais plutôt quelques astuces simples de prises de vue en argentique et parfois en numérique. C’est un blog photo qui s’adresse aux débutants, aux amateurs d’images et de livres photos. J’essaie d’expliquer le plus simplement possible mon approche, ma façon de photographier. L’essentiel de ce blog raconte des histoires, des anecdotes amusantes, des rencontres avec des gens formidables et des photographes talentueux, des souvenirs de voyages, mes portraits d’enfants et la photographie de rue.

Dernier scan négatif noir et blanc avec bordure

Les photographies argentiques présentes dans ce blog ont toutes été numérisées par mes soins. Les photos que je scanne me servent à illustrer les billets du blog Histoires de photos. Certaines images sont présentées avec bordure, d’autres sans. Le scanner EPSON permet de numériser plus large que le format 24×36 à l’inverse des scanners films qui viennent rogner à l’intérieur du cadre. Parfois je préfère avec bordure, parfois sans. Tout dépend de mon humeur. Mais ce cadre noir me remet toujours en situation de visée au moment précis où j’avais l’œil collé au viseur et me donne en même temps l’impression de rentrer à nouveau dans le réel de l’image. C’est comme une porte ouverte sur un instant passé mais figé. Hormis ce point de vue, cette bordure ne sert absolument à rien.

AGFA APX 100 - 159

Pellicule Agfa APX 100

Je numérise aussi pour les autres photographes qui veulent pouvoir archiver leurs images argentiques sans devoir faire l’acquisition d’un scanner. Vous trouverez mes tarifs NB sur cette page. En général, les photographes m’envoient leurs films 120 mm et 135 mm par la Poste dans une pochette rigide que je retourne avec grand soin. Précisez si vous préférez un scan avec ou sans bordure. Le prix reste le même.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s