Pourquoi l’argentique : Alexis témoigne

Alexis est un photographe argentique pluridisciplinaire. Il est aussi bien à l’aise en studio que dans la rue. J’aime la justesse de ses images. Ses noirs et blancs sont bien travaillés. Vous trouverez des informations intéressantes sur la pratique de la photo argentique sur son site.


Pourquoi l’argentique ?

En grande partie parce que le mode de capture est tangible: le négatif. Cela peut sembler un peu naïf mais la lumière qui a touché le sujet touche le négatif et le transforme.

C’est pour moi une véritable empreinte tout comme celle d’un dinosaure dans la boue ou celle d’une main peinte sur une caverne. Quand on touche ce calcaire ou cette peinture on touche celui qui l’a touché au même endroit, c’est purement magique.

alka-studio-la-photo-argentique-001

Pour la photographie argentique cela s’étend à tout ce que touche la lumière, c’est ce qui la rend fascinante à mes yeux.

D’autre part, pour rester plus terre à terre, parce que les choix qu’on établi à la prise de vue sont beaucoup plus définitifs qu’ils ne le sont en numérique. J’ai donc pour ma part plus le sentiment de créer, de fabriquer que de « bidouiller ».

alka-studio-la-photo-argentique-002

L’argentique est un medium où les choix me semblent nettement plus affirmés,assumés. C’est parfois frustrant quand le choix est mauvais, car souvent il ne reste rien d’exploitable à mon grand désarroi… Cela impose une discipline plus importante à la prise de vue, ce qui par voie de conséquence accélère et élargie la maîtrise technique. Et donc par là même: la conscience de son environnement.

C’est à mon sens cette maîtrise qui permet par la suite de réaliser ce qu’on a en tête. La technique ne dit rien par elle même, et quel que soit le mode de capture, elle est très similaire pour ne pas dire identique …

alka-studio-la-photo-argentique-004

Ceci dit la maîtrise technique totale d’un procédé aussi « organique » me semble illusoire.

Mais réussir, à la faire parler sur ce medium qui réunit à la fois profondeur, rondeur et matière est certainement mille fois plus gratifiant pour ceux qui y parviennent. Car le résultat est intimement lié à une certaine conscience. Conscience ou pas, quoiqu’il en soit, pour ma part la photographie argentique rend beaucoup plus lisible l’intention du photographe.

alka-studio-la-photo-argentique-003

A ce titre cette citation de Asim Rafiqui me parle beaucoup:

« Je photographie en argentique parce que cela me donne davantage une chance d’être qui je suis, complet avec tous mes imperfections et mes doutes » Asim Rafiqui

alka-studio-la-photo-argentique-006

Enfin et surtout c’est un univers tellement vaste qu’on apprend tous les jours. Pour moi, le chemin à parcourir est encore très long, mais je ne m’en lasse pas!

alka-studio-la-photo-argentique-005

Le site d’Alexis : La photo argentique

Un commentaire sur « Pourquoi l’argentique : Alexis témoigne »

  1. Bonjour, la photo argentique (pour moi) c’est surtout la dimension humaine du système physico-chimique, contrairement au numérique qui tend à faire croire que tout est possible selon ma volonté d’homme dominant la nature (ce qui sert d’argument mercantile). La technique ne permet pas d’imposer le résultat. C’est l’individu qui en décide. Il s’agit donc bien d’un trompe l’oeil, d’un abus technocratique qui se vend comme accès à la création à la portée de tous. Cordialement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.