La pluie me chagrine

Pellicule Kodak TMAX 100 scannée - chat gris

Pellicule Kodak TMAX 100

Je n’ai pas envie de rester dans le Nord. J’ai envie de changer d’air et de m’installer dans une région plus chaude. Ce n’est pas seulement une question de température. J’ai fait le tour de la région et je me lasse de voir toujours les mêmes choses. Mes amis nordistes vont crier au scandale ! Mais pour en revenir à la météo, on ne sait jamais si on peut assurer les prochains shootings. Il faut constamment repousser les rendez-vous à cause du temps instable. Lire la suite

Photographies trop sages

Pphotographe portraits noir et blanc rétro classiques famille couples enfants modèles

Portrait noir et blanc argentique

 

Ma compagne me dit souvent que mes images sont trop sages. Elle a certainement raison. De toute manière, elle a toujours raison. Il faut me donner un coup de pied au « cul » pour que j’aille un peu plus dans les extrêmes.

Clin d’œil à Lee Friedlander

Film périmé

Pellicules Kodak TMAX 100

Les images de Lee Friedlander ont laissé des traces dans ma mémoire. Ceux qui connaissent les photographies de cet artiste de la rue comprendront.
N’allez pas croire que j’ai repris la photo de rue. Celles-ci ont été prises l’an dernier.

Merci à Dominique pour les pellicules Kodak périmées.

Merci à vous artistes photographes

portrait de rue femme en noir et blanc argentique

Les photographes célèbres qui m’ont donné envie de pratiquer le noir et blanc sont trop nombreux pour les énumérer tous. Je peux en citer quelques-uns qui me viennent en tête comme : Isabel Muñoz, Jean-Philippe Charbonnier, Ralph Gibson, William Klein, Joseph Koudelka, René Burri, Raymond Depardon, Sabine Weiss, Bill Brandt, Peter Lindbergh et j’en passe. J’étais très impressionné par la force du noir et blanc chez certains d’entre eux et je le suis toujours. Il y a dans leurs images un vrai langage du noir et blanc. Plus que des photographes, ce sont de véritables artistes.

Lire la suite

Dernier scan argentique couleur d’une photo de rue

Blog street photography fuji superia 200

Voici la toute dernière photo de rue que j’ai prise l’an passé avec une pellicule couleur argentique. C’était en octobre. Je venais de photographier un couple de futurs mariés dans le parc derrière l’église. La pellicule n’était pas terminée. C’est le garçon en sweat rouge qui m’a incité à déclencher Lire la suite

Photographe et réseaux

sur les marches - Kodak tri-X - street photo

Si on veut réussir en tant que photographe indépendant, auteur ou photographe de mariage, il est impératif de faire connaître son travail en le diffusant sur les réseaux sociaux. Twitter, Instagram, Linkedin et Facebook sont incontournables aujourd’hui. Lire la suite

Les négatifs noir et blanc à essayer

Delphine - modèle et comédienne - Photographie noir et blanc - Lille 59

Pellicule Kodak Tri-X 400

Certains photographes me donnent envie d’essayer ou de reprendre les films noir et blanc avec lesquels je n’ai pas l’habitude de travailler. Le modelé est parfois très différent de ce que j’obtiens avec la Tri-X, la TMAX ou la BW400CN. J’avoue être séduit par le caractère trempé de l’Ilford Delta 3200. Cette pellicule dispose d’une sensibilité élevée mais son grain est très marqué. Ce qui ne plaît pas à tout le monde. Thierry Mezenge, un photographe passionné par le noir et blanc argentique, parvient a pousser cette pellicule dans ses retranchements et j’aime ça. Lire la suite

Argentique – Manège à Ypres

TMAX 100 237

Pellicule Kodak TMAX 100

Le fait d’annoncer que j’arrête l’argentique pour tout ce qui concerne la photographie de rue m’a fait replonger dans mes archives. J’ai ressorti cette photo argentique prise à Ypres en Belgique un jour de grand soleil. On me dit que je vais regretter rapidement ma décision. Non je ne pense pas. Je suis content de les avoir faites ces photos. J’ai pas mal de travaux en préparation. Les scènes de rue ne devraient pas me manquer de si tôt. J’apprécie toujours la pellicule mais pour d’autres projets.

Fin de la street photography argentique

fin de la photo de rue en noir et blanc argentique

Voilà, c’est décidé. J’arrête la street photography en argentique. J’y pense depuis un moment. Le prix des négatifs et le coût des développements en sont la cause principale mais pas seulement. Aujourd’hui, j’attache moins d’importance à la photo de rue pure et dure. Lire la suite

Portraits urbains en vogue

Portrait de rue à Lille en argentique, la nouvelle vague

Photographe mode beauté Lille - Urbain lifestyle

Kodak Portra 160

J’ai tendance à croire que le portrait en milieu urbain est de plus en plus à la mode. Les shootings dans les rues de Lille, Roubaix, Tourcoing sont de plus en plus fréquents. Auparavant, les familles, les couples et même les modèles s’enfermaient dans le studio d’un professionnel pour se faire tirer le portrait. Aujourd’hui, on croise régulièrement de jeunes femmes ou de jeunes hommes très stylés accompagnés d’un photographe et parfois même de toute une équipe d’assistants. Il faut dire que le portrait en extérieur en mode strobist a maintenant la côte depuis quelques années. Mais je n’avais encore jamais rencontré autant de photographes et de modèles ( amateurs ou pros ) dans la rue. Le phénomène s’est accentué.

Lire la suite