Il y aura encore de la photo argentique en 2015

Kodak Tri-X Portrait d'une jeune femme en noir et blanc argentique - photographe Lille - Béthune

Pellicule Kodak Tri-X 400

Oui, cette année encore, il y aura des photographies argentiques sur le blog Histoires de photos, notamment des portraits, des scènes urbaines et peut-être du paysage. Le marché de la photo argentique semble se stabiliser et on voit même apparaître de nouvelles références de pellicules. Les laboratoires professionnels et artisans de la chambre noire sont toujours là. Je ne suis donc pas inquiet. J’ai bon espoir de vivre cette passion encore longtemps.

Fin décembre, j’étais tenté de retravailler avec un reflex numérique, éventuellement avec un compact, pour des questions de facilité et de rapidité. J’avais envie de produire plus d’images et plus rapidement. Je me disais que je pourrais transposer une partie de mes travaux en numérique et réserver des sujets très personnels avec du négatif noir et blanc mais je ne peux me résoudre à abandonner l’argentique quel que soit le sujet. J’ai récemment assisté à un shooting mené par un photographe de studio et j’ai pu voir le résultat une fois les images finalisées dans Lightroom. Je peux vous dire que je ne suis pas encore prêt à revenir définitivement au numérique, je vous le garantis. Je pense que vous êtes quelques-uns à me comprendre.

7 réflexions sur “Il y aura encore de la photo argentique en 2015

  1. Et comment que je te comprend. C’est vrai que j’ai parfois les mêmes tentations et que le Nikon DF me fait de l’œil. Mais l’argentique c’est un autre monde pour moi et je ne suis pas près de décrocher.

    • Si tu veux mon avis, le numérique c’est parfait pour reproduire froidement le réel . Alors que l’argentique offre parfois une vision poétique du monde ou une retranscription abstraite du réel.

  2. moi je viens de sauter le pas vers l’argentique… j’en suis ravi, c’est comme ci on revenait aux sources de la photo, par contre, ya un bémol c’est le coup de developpement : pour 36 photos developpées j’en ai eu pour a peu prés 20 euros. je suis en train de chercher un scanner de pellicule mais je vous avoue que je ne sais pas quoi choisir, plustek, reflecta etc… j’ai un petit budget je cherche meme occassion sur le leboncoin. (100 euros a peu prés) mais j’ai peur de me tromper …

    • Le développement dans un labo revient beaucoup trop cher si on fait beaucoup de photos et à l’on terme. De plus le résultat n’est pas toujours ce que l’on souhaite. Je te conseille d’envisager le développement par toi-même qui n’est pas compliqué.

    • Bonjour Naime. Je suis toujours ravi d’entendre des personnes dire se mettre à la photo argentique. Effectivement, 20 euros, c’est beaucoup. Je vous conseille de numériser vous même vos négatifs. C’est aussi passionnant que de développer ses photos dans Lightroom.Si vous comptez rester au format 24 x 36, je vous conseille d’acquérir un scanner film Plustek genre 7200, 7300 d’occasion. Vous en trouverez à moins de 150 euros. Les anciens scanners comme le Minolta DUAL IV aussi sont bien mais attention à la fraîcheur. Sinon, il reste les scanners mixtes, à plat comme EPSON V500, V600 si vous n’êtes pas trop exigeant et si vous ne demandez pas une qualité irréprochable des scans ( pas adaptés aux tirages d’expos en 30 x 40 par exemple ). Le scanner EPSON 4990 est très bien aussi, c’est le prédécesseur du V700.Avec un peu de pratique, vous pourrez ainsi obtenir le rendu qui vous plaît et ne pas dépendre d’un labo lambda qui numérise à la chaîne et en standard. Pour vos développements, vous pouvez aussi envoyer vos films à Négatif Plus à Paris qui vous développera pour 5 euros seulement. Ils ne sont pas rapides, mais le travail est convenable.

      Les photographes qui débutent en argentique n’ont pas forcément besoin d’un outil ultra performant, surtout s’il s’agit seulement de poster des images sur le net. Ensuite, si vous n’avez pas l’âme d’un auteur photographe dans ni être dans l’optique d’être publié et de vendre des tirages, ce n’est pas la peine de dépenser 400 euros dans un scanner. Je sais que même les photographes amateurs veulent le nec plus ultra en terme de matériel parce que cela les réconforte mais si c’est pour griller une ou deux pellicules par mois, inutile de se ruiner.

  3. Le numérique, techniquement parfait mais esthétiquement froid !
    C’est pour ça que je lâcherai jamais mes moyens formats , quel plaisir de la prise de vue, en passant pas la développement maison en mode couette et salle de bain pour finir avec le scan et le tirage en chambre noire pour les plus réussies !
    Vraiment en 2015 je n’arrête pas l’argentique et je vais surement craquer un petit M2 …

  4. Merci beaucoup pour vos conseils, je suis actuellement sur une occasion un Canoscan lide 600f. Il ma l’air super bien en résolution. Qu’est ce vous en pensez ? Avoir un labo, malheureusement je n’ai pas la place… Merci pour le lien Fred. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s