Pour le noir et blanc, je n’ai aucun mérite, c’est de l’argentique.

Photographie argentique – Tirage numérique

« Pour le noir et blanc, je n’ai aucun mérite, c’est de l’argentique. »

Lorsque l’on discute photographie noir et blanc et belles nuances de gris entre photographes passionnés, la question de la méthode revient souvent sur le tapis. Ce qui est amusant, c’est d’entendre les experts prétendre imiter le rendu de telle ou telle émulsion argentique à l’aide d’un logiciel de traitement d’images. Chacun défend sa recette et les styles diffèrent énormément d’un photographe à l’autre. J’admets que le travail de conversion en monochrome n’est pas simple.
Quand on m’interroge sur ma façon de traiter mes images en noir et blanc, je botte en touche. Je réponds que je laisse cette tâche à Kodak ou Ilford. Tout est dans la pellicule.

Dorénavant, vous pouvez voir un échantillon de photographies en noir et blanc argentique, je vous ai concocté une mini série de négatifs numérisés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.