La street photography argentique

artistes de rue - photographie argentique noir et blanc

24 x 36 Olympus – Agfa APX 100

Je connais peu de photographes travaillant la street photography exclusivement en argentique. Il y a bien encore quelques passionnés du télémétrique argentique sur le terrain mais la plupart ont succombé aux nouvelles technologies offertes par Fuji, Olympus ou Nikon. Même les plus grands se sont convertis au numérique. Pourtant, l’argentique conserve de sérieux avantages en street photography, notamment celui de la rapidité d’exécution. Mais le plus intéressant en argentique c’est quand même l’esthétique particulière du noir et blanc. Ceux qui apprécient autant le beau noir et blanc que la street photography devraient essayer au moins une fois un boîtier mécanique chargé en négatif noir et blanc. Beaucoup pourraient devenir accros.

Sur le plan matériel, il ne faut pas grand chose pour pratiquer la street. Un Olympus OM1, OM2n équipé d’un 35 mm suffit largement. On en trouve en quantités sur le marché de l’occasion et parfois comme neufs. Sinon on peut s’orienter vers un Minolta X700, X300, un Canon AE1, un Yashica Electro 35, un Canonet QL 17, un Nikon FE2, Nikon FM ou encore un Pentax P30n ou P30T. Tous ces appareils argentiques sont assez petits et permettent de travailler efficacement dans la rue. Ceux qui ont les moyens pourront regarder du côté des compacts genre Ricoh GR21, Contax T3 ou Nikon 35Ti. Quel que soit l’outil utilisé, le plaisir de voir apparaître l’image argentique sur papier baryté est immense. Quant au rendu, les nuances de gris obtenues à partir d’un scanner film restent encore et toujours supérieures au 100 % numérique.

Une réflexion sur “La street photography argentique

  1. L’argentique est l’âme de la photo de rue; le numérique est un truc productiviste, utilitariste voire mercantiliste……………n’oublions pas que ce qu’une photo donne à voir, c’est d’abord son auteur !
    Le pire de tout est le « noir et blanc numérique »: de la pure post-production réalisée par des enfants sages derrière leurs ordinateurs (dont on peut faire bien meilleur usage………..); je ne parlerai pas du Leica « noir et blanc » numérique, le concept est sorti d’un cerveau malade (d’argent surtout,….pas de sels d’argent….);
    S’il faut, absolument, faire des images dans la rue: le smartphone me semble la solution d’avenir et la la plus honnête; le niveau technique rattrapera rapidement celui des APN; la masse des images découragera la post-prod, cela restera des images pas des photos et la photo, elle, continuera son bonhomme de chemin, à l’écart de tout ça……………………..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s