Faut-il rester secret sur les conditions de prise de vue ?

noir et blanc flou vitesse et mouvement

Peter Lindbergh disait dans une interview parue dans Polka Magazine que les photographies doivent garder une part de mystère.

Selon lui, la photo perdrait de son charme si on dévoile ses secrets de fabrication. Je suis d’accord. En découvrant les conditions de prise de vue, on se concentre sur l’acte physique, sur l’aspect technique et on oublie la beauté de l’image. Lorsque nous allons voir une expo, nous ne pensons ni au matériel utilisé par l’artiste ni à la façon dont l’œuvre a été réalisée. On se dit simplement, c’est une belle peinture, une belle sculpture ou une belle photo ou le contraire. La même photographie ne bénéficie pas de la même aura entre une impression dans un beau livre ou un tirage d’art et une publication dans un tutoriel comme illustration. Certains pensent même qu’une bonne photo n’a pas besoin de sous-titre. Elle doit parler d’elle même. Alors que dire de ces informations de prise de vue numériques, les fameux Exifs, que l’on affiche en guise de légende ?

La faute aussi aux « making off » qui fleurissent un peu partout. De plus en plus de photographes montrent, schémas et vidéos à l’appui, comment ont été construites leurs images. Sur un plan pédagogique, c’est parfois intéressant, parfois pas du tout. Si on résume une photographie à une ouverture, une vitesse, une focale et une sensibilité ISO, l’instant choisi par le photographe passe au second plan. Le néophyte pense alors qu’il suffit de copier les réglages énoncés par un photographe pour reproduire une œuvre. C’est évidemment un peu réducteur. C’est oublier tout ce qu’il y a autour : le choix du cadrage, l’instant, la qualité de la lumière…

Je trouve dommage que certains photographes de talent partagent autant leurs secrets. À mon sens, afficher les informations de prise de vue dévalorise une bonne photo. Sur un plan artistique, cela peut leur être préjudiciable. Quand un simple photographe passionné comme moi décrypte ses photos en expliquant pourquoi tel ou tel réglage, cela n’a aucune incidence. Mais les vrais artistes, eux n’ont aucun intérêt à dévoiler leurs secrets de fabrication, encore moins les grands photographes du gabarit de Lindbergh.

3 réflexions sur “Faut-il rester secret sur les conditions de prise de vue ?

  1. 2 aspects très différents de la photos sont à prendre séparément: : La pédagogie qui à mon sens est du domaine partagé, d’une façon désintéressée ou commercialement au travers des differentes formations existantes…. Puis l’art avec un A qui s’ expose à l’envie de tous, laissant à chacun la discretion de son imagination pour en goûter et en apprécier les contours, les suggestions et les interpelations… chaque oeuvre a sa part de mysteres et chacun s’ en empare pour un instant ou pour toujours. Voilà pourquoi la Photographie est un des Arts majeurs auquel on aspire à capter la maîtrise, d’où la pédagogie… et puisque nous sommes ici dans l’Art… Celui ci comme tous les autres s’ expose pour l’enrichissement de la sensibilité universelle. Alphile Nova Scotia

  2. Je me régale régulièrement de makings off de prises de vue d’Annie Leibovitz, sans trouver pour autant le mythe brisé. Ni le savoir-faire mis à nu.
    Pour parallèle, de nombreux guitaristes travaillent en boucle sur des videos de Knopfler, Clapton, Vaï, Satriani ( selon les goûts ). Sans évidemment aucune incidence sur leurs exceptionnels talents.
    Voir Mohammed Ali à l’entrainement n’en a jamais brisé le mythe.
    Bref, je ne vois pas où est le problème.

  3. C’est un peu l’histoire du magicien et ses « trucs »… une fois le « truc » découvert, la magie est perdue. Pour la photo je ne raisonne pas en terme de magie mais en terme d’authenticité. Je pense que quand on montre le making-of ça peut prouver aux personnes sceptiques que dès le départ, même avec les réglages nécessaires en numérique pour le RAW, une photo peut être bonne, sans besoin de trafic. C’est important notamment en nature ou en paysage. Car il y a la photo et il y a ensuite l’image, celle qui est plus ou moins travaillée, parfois complètement dénaturée et rendue artificielle à un point qu’elle n’a plus rien à voir avec la photo d’origine. Certes c’est la vision du photographe, mais tout comme on se demande quel est le truc pour le tour de magie, on peut se demander quelle est la vérité d’une image ou de la situation qu’elle montre quand on sait à quel point un outil comme photoshop est puissant à créer des situations irréelles ou tout du moins surprenantes. Tout dépend aussi de ce que le lecteur d’une photo (qui est ou non photographe) attend d’elle et en ce cas oui, il peut être important de parfois montrer les secrets, de rassurer le lecteur ou de lui expliquer la démarche artistique et technique. On peut ne pas apprécier une image mais être intéressé par sa technique ou sa démarche. Au contraire, je trouve parfois des images très belles mais je n’aime pas comment l’auteur est parvenu au résultat, car trop artificiel. Mais ça c’est parce que je recherche une certaine quantité d’authenticité dans l’image…
    Enfin, en tant que photographe amateur sans possibilité de prendre des cours, j’apprécie qu’il y ait des photographes, pro ou non, qui partagent leur savoir-faire, ne serait-ce que pour que, sans prétention quelconque, on puisse nous aussi s’y essayer, apprendre la technique pour ensuite la faire évoluer ou non, l’adapter à notre propre démarche ou la rejeter complètement. Leur « don » de leurs « secrets » nous permet plus de liberté et je trouve ça magnifique. Et ce, sans forcément parler des EXIF qui, personnellement, ne m’intéressent pas…
    Bonne semaine. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s