La Kodak Tri-X 400 de septembre

Tri-X 385

Quand il s’agit de saisir des scènes de rue, je reste attaché à la Kodak Tri-X.

J’ai l’impression que nous sommes en train de vivre les dernières belles journées de la saison. Cette belle lumière douce de septembre me donne envie de reprendre la photo de rue. J’ai consacré beaucoup plus de temps aux portraits ces dernières semaines. J’enchaîne les séances avec des familles et des modèles et le reste du temps, je le consacre à la numérisation des négatifs. Les scènes de rue me manquent. J’ai heureusement encore quelques pellicules Kodak Tri-X 400 dans la besace. C’est une pellicule qui m’a toujours réussi. Il faut en profiter avant de passer à une ambiance moins chaleureuse. Bientôt, on ne pourra pas échapper au brouillard et à la pluie. Ce sera un autre type de photos. De toute façon, avec la Kodak Tri-X, on peut tout faire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s