Séance photo avec Valéry

Portrait d'une jeune femme d'Argentine

Valéry, une étudiante originaire d’Argentine, m’a contacté parce qu’elle tenait à faire une série de portraits en noir et blanc. La séance s’est déroulée dans le centre de Lille. La luminosité était forte. Il fallait éviter les contrastes excessifs. Nous sommes restés à l’ombre la plupart du temps. Cela permet d’obtenir un rendu assez doux avec la Kodak BW400CN. De plus, je n’avais pas emporté de réflecteur pour contrebalancer la lumière. Je n’ai pas cherché d’effets en particulier. D’ailleurs je n’ai utilisé que le 50 mm. Lire la suite

J’aime aussi la couleur argentique

Kodak Portra

Séance portrait avec Delphine dans le parc Vauban à Lille

Je refais un peu plus de couleur en ce moment. Si je ne veux pas être catalogué comme photographe intéressé uniquement par le noir et blanc, il est nécessaire que je publie de temps en temps une série en couleur. Alors, je photographie les modèles aussi avec de la Kodak Portra. C’est la pellicule que je préfère pour le portrait couleur. Il faut dire qu’actuellement, la lumière est superbe et que j’aurais tort de me priver de ces belles couleurs à l’approche de l’automne.

Lire la suite

Quelle tonalité choisir en noir et blanc ?

Monument aux morts - photo noir et blanc argentique - Vimy

Avant d’arriver sur le site de Vimy dans le Pas-de-Calais, un mémorial dédié aux soldats canadiens morts pendant la Première Guerre mondiale, j’avais l’intention de faire des photos très lumineuses. Il faisait vraiment très beau ce jour-là. Le ciel était clair. Je voulais retranscrire cette blancheur presque immaculée. Lire la suite

Séance photo en noir et blanc argentique à Lille avec Julie

Photographe Lille groupe Facebook Muah portraits moèles mode beauté noir et blanc

C’est Julie qui a choisi la gare St-Sauveur à Lille pour cette séance photo. Julie n’est pas modèle, elle avait juste envie de s’offrir des portraits en noir et blanc. Elle apprécie la photo argentique et m’a contacté suite à une annonce que j’avais postée sur Facebook. En voyant mes photos, elle s’est proposée de poser pour moi. Elle participait donc pour la première fois à une séance portrait en extérieur. Julie s’est montrée décontractée et se sentait en confiance. Pour une fois, j’ai complété les prises de vues en noir et blanc par quelques prises en couleur. En une heure à peine, les deux pellicules ont été utilisées. Voici un extrait de la série en noir et blanc.

Modèle photographe Lille 59 - Portraits noir et blanc rétro

La Kodak Tri-X 400 de septembre

Tri-X 385

Quand il s’agit de saisir des scènes de rue, je reste attaché à la Kodak Tri-X.

J’ai l’impression que nous sommes en train de vivre les dernières belles journées de la saison. Cette belle lumière douce de septembre me donne envie de reprendre la photo de rue. J’ai consacré beaucoup plus de temps aux portraits ces dernières semaines. J’enchaîne les séances avec des familles et des modèles et le reste du temps, je le consacre à la numérisation des négatifs. Les scènes de rue me manquent. J’ai heureusement encore quelques pellicules Kodak Tri-X 400 dans la besace. C’est une pellicule qui m’a toujours réussi. Il faut en profiter avant de passer à une ambiance moins chaleureuse. Bientôt, on ne pourra pas échapper au brouillard et à la pluie. Ce sera un autre type de photos. De toute façon, avec la Kodak Tri-X, on peut tout faire.

Photographies à encadrer

Faire des photos, c’est bien. Les partager, c’est bien aussi. Les imprimer, c’est mieux. Je suis de l’ancienne garde. J’estime que l’on ne peut vraiment apprécier une photographie qu’en l’imprimant, surtout sur un beau papier. L’idéal, c’est l’encadrement. Pour moi, il n’y a rien de tel qu’un tirage sur papier baryté accompagné d’un passe-partout.

Séance portrait avec Delphine

BW400CN 131

J’ai eu la chance de rencontrer Delphine qui s’est proposée de poser pour moi en tant que modèle, le temps d’une séance portraits très classiques à Lille. Delphine n’est pas seulement modèle, elle est aussi comédienne et n’a eu aucune difficulté à jouer devant mon objectif. Delphine est très à l’aise. En une heure, l’affaire était bouclée. La séance s’est déroulée dans d’excellentes conditions de lumière. J’ai travaillé avec une pellicule Kodak BW400CN.

Matériel utilisé : Canon EOS 3 et zoom Canon EF 70-200 F4 L USM.

Repérages

Je pars à la recherche de lieux intéressants qui pourraient faire l’objet de scènes pour les prochaines séances photo. L’idéal serait de pouvoir choisir un endroit correspondant au style ou la personnalité de chaque modèle. Ce n’est pas toujours évident et il faut éviter de tomber systématiquement dans les clichés du genre  » jeune femme romantique dans un décor idyllique « . Il n’est pas interdit de casser les codes. Alors je prends des notes et j’essaie d’imaginer l’ambiance en noir et blanc. Parfois, c’est le lieu même qui m’inspire et me donne envie de travailler sur tel ou tel thème. En ce moment, mes repérages se font surtout en milieu urbain mais avec l’automne qui approche je vais commencer à explorer les espaces naturels. Une fois les endroits repérés, je ferai appel à de nouveaux modèles qui auront envie de participer à une séance sur le thème de l’automne. Pour moi, les lieux où les portraits vont être réalisés ont beaucoup d’importance et doivent servir le modèle.

Dernier scan argentique : la Kodak TMAX 100

TMAX100

Il me fallait une dernière vue pour terminer la pellicule de 36 poses logée dans le Mju II. La cathédrale de la Treille avec son portail sculpté mis en valeur grâce au jeu des ombres était un bon choix. J’aime beaucoup utiliser la Kodak TMAX 100 quand le soleil est bien présent. Les contrastes sont beaux. Les nuances de gris sur la pierre sont bien restituées. Cette pellicule convient parfaitement à la photographie d’architecture. Elle offre des détails fins. C’est un réel plaisir de la numériser.

Photographies noir et blanc : intérieur ou extérieur ?

tearoom

Photographie noir et blanc argentique

La lumière est désastreuse depuis ce matin. Je ne suis pas du genre à réclamer systématiquement un rayon de soleil quand je pars photographier en extérieur. On fait de très bonnes photos par temps couvert. D’ailleurs, j’apprécie la lumière diffuse pour les portraits. Le rendu est plus doux. Mais ici, tout est d’un gris maussade. À tel point que je me demande si je ne devrais pas plutôt rester à l’intérieur aujourd’hui. Un salon de thé pourrait faire l’affaire.

Reprise des séances portraits en noir et blanc argentique à Lille

Photographe lillois style retro noir et blanc modèles femmes et hommes

Séance portraits rétro à Lille – Modèle : Tarika

Lundi dernier, c’était la rentrée pour moi aussi. L’activité portraits a débuté avec Tarika, passionnée par le style rétro. Nous nous sommes mis d’accord sur une série de portraits en noir et blanc classique, dans le centre du Vieux Lille. Lire la suite