Le meilleur appareil photo

Photographie d'art - Noir et blanc argentique

La technique, c’est bon pour ceux qui n’ont pas d’imagination.

L’histoire d’une photo, les anecdotes d’un photographe ou les conditions de prise de vue n’intéressent pas grand monde. La grande majorité des requêtes tournent autour du matériel et des bancs d’essais. Quand je regarde le Top Ten des recherches, je suis désappointé. Les grandes marques d’appareils photo arrivent en tête. L’image en elle même importe peu. Ce qui compte, ce sont les performances technologiques. Le regard d’un photographe et sa façon d’interpréter le monde n’a donc plus d’importance ?

Régulièrement, je vois apparaître des requêtes du genre :  » Quel est le meilleur appareil photo numérique… argentique ?  » ou  » Les plus belles photos, avec quel appareil ? « . L’esthétique d’une image ne dépendrait-elle que de la performance matérielle seule ? Plus qu’avant l’arrivée du numérique, les gens sont obnubilés par la qualité de l’image et choisissent un appareil photo comme on choisit un téléviseur. Les belles images se forment toutes seules aujourd’hui par le biais des processeurs tout puissants.

Au club photo, on me regarde parfois avec circonspection quand je dis qu’il faut savoir de temps en temps oublier son appareil et se méfier des multiples fonctions inutiles. La technique, c’est bon pour ceux qui n’ont pas d’imagination. Je suis toujours émerveillé par les photos de Pierre, l’un de nos adhérents qui nous éblouit avec ses images étonnantes avec un simple compact dépourvu d’artifices et dont le zoom ne fonctionne plus. Il y a tant à apprendre en dehors de la manipulation de l’outil. Pour moi, cela n’a pas de sens de parler du meilleur appareil photo. Ce qui compte, c’est l’idée.

8 réflexions sur “Le meilleur appareil photo

  1. Complètement d’accord avec ce jugement de bon sens. Hélas, en photo comme ailleurs c’est trop souvent la course à la facilité matérielle qui remplacerait le reste. Merci pour vos articles et les photos choisies pour leur illustration.

  2. je me demande parfois ce qu’apportent certaines caractéristiques techniques au nom mystérieux, et si elles sont une incidence sur le résultat. Oui, le premier instrument est le regard du photographe, et sa culture de l’image. Il est vrai que tous les exemples enrichissent cette culture, comme les dessins enrichissent la technique du dessinateur, lorsqu’ils démontent crayon en main. L’image est accessible plus rapidement, mais c’est la même démarche.

  3. J’ai découvert votre blog il y a quelques jours et depuis je suis pris d’une frénésie de lecture. Je me retrouve dans globalement tout ce que vous dites et vos photos sont magnifiques. Je travaille pourtant en numérique, mais votre amour de l’argentique est tellement communicatif.
    Je fais de la photo depuis « déjà » 5 ans, je suis passé par la phase « tout technique », et j’y suis resté longtemps, bien trop longtemps. J’ai compris depuis peu l’intérêt de se pencher sur les classiques et le travail des grands photographes : à mon niveau, je n’ai jamais autant progresser.
    Vous le dites très bien dans votre billet, l’important est d’abord de former son regard. L’essentiel est là.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s