Un moulin à vent photographié en noir et blanc

Photo noir et blanc format carré style vintage

J’étais venu très tôt pour photographier le moulin au lever du jour. Il faisait déjà très beau quand je me suis levé. J’avais prévu de photographier en couleur avec de la pellicule. J’espérais voir apparaître les premiers rayons du soleil à travers les ailes du moulin à vent. La lumière n’était pas celle que j’attendais. Les nuages ont été plus rapides que le soleil. Les premières vraies belles lueurs sont apparues après 9H00 mais la scène ne correspondait plus à mon idée. Je suis tout de même resté. Puisque j’étais sur place, autant rentabiliser l’affaire. Les pellicules couleur n’ont pas servi. J’ai préféré changer de style de photo en basculant en noir et blanc. J’ai longuement tourné autour de mon sujet sans vraiment être convaincu par mes cadrages quand une petite famille est arrivée. J’en ai profité pour intégrer un peu de vie dans le cadre, cela évite le côté  » nature morte « . Mon idée de départ était de produire des images aux couleurs flamboyantes et je suis revenu avec une scène tout ce qu’il y a de plus classique en noir et blanc.

C’était bien la première fois que je me déplace sans un seul négatif noir et blanc dans le sac photo. Par contre, j’avais emporté un compact numérique qui me servait de bloc-notes. On ne sait jamais, on peut tomber sur un sujet intéressant qui demande d’autres conditions de lumière et un matériel adapté. D’ordinaire, je n’aime pas basculer d’un appareil à l’autre surtout quand il s’agit d’un argentique et d’un numérique. Or, dans ce cas précis, le numérique m’a permis de changer complètement la manière de traiter le sujet. Si je m’étais obstiné à faire de la couleur, le résultat aurait été médiocre. J’en suis sûr. Le numérique d’appoint m’a sauvé. Pour moi, le numérique est une roue de secours. Certaines personnes vont faire des bonds en me lisant mais c’est la vérité. Je conçois la photo comme une création et c’est l’argentique qui correspond le mieux à ma sensibilité. La photo argentique répond parfaitement à mes besoins mais je ne peux pas négliger l’utilité du numérique. Tout compte fait, partir avec deux appareils photos différents n’est pas une mauvaise idée. Cette excursion m’aura servi de leçon.

Une réaction sur “Un moulin à vent photographié en noir et blanc

  1. Bel article. J’aimerais bien que ceux qui croient que la photo c’est juste appuyer sur le bouton lisent plus souvent ce genre d’expérience. Bonne continuation Fred.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s