Pellicules noir et blanc périmées

Voitures TMAX 100 - 075

J’ai scanné les négatifs Kodak périmés. Tout semble correct.

J’aime beaucoup photographier les voitures anciennes. Je n’y connais rien en mécanique mais je trouve que les vieilles voitures sont particulièrement photogéniques. Certaines ont même de belles courbes. Les reflets sur les capots et les chromes, c’est top en noir et blanc. Je photographie ces vieux bolides en argentique et la plupart du temps en noir et blanc. Quand il y a beaucoup de lumière, j’aime bien l’Agfa APX 100 et surtout la Kodak TMAX 100. Exceptionnellement, j’ai acheté un lot de pellicules Kodak périmées et jusqu’à présent je n’ai pas eu de souci. La date de péremption est maintenant dépassée depuis huit mois et je n’ai constaté aucun défaut sur les scans. Je croise les doigts concernant les dernières qui vont être bientôt développées. Il y a quelques scènes de vies que je suis impatient de découvrir et surtout de belles voitures américaines et européennes.

J’ai auparavant utilisé des négatifs noir et blanc périmés depuis plusieurs années mais les films étaient stockés au froid pour ralentir le processus de vieillissement. Dans ces conditions on n’y voit que du feu mais parfois les propriétés du film se dégradent. Le rendu des gris n’est pas toujours très beau et le grain semble perdre de sa finesse. On le voit sur les agrandissements et sur les scans. Le style d’image n’est pas systématiquement désagréable et peut parfois donner l’impression d’un rendu vintage mais je ne prends pas le risque quand il s’agit de photographier des personnes. Autant choisir un procédé alternatif dans ce cas. Je sais que certains photographes expérimentent un genre de photographie marginal en détériorant volontairement la pellicule. Ils n’hésitent pas à brûler partiellement la pellicule ou déposent des produits acides sur la surface du film. Ce n’est pas vraiment mon style qui reste somme toute très classique.

2 réflexions sur “Pellicules noir et blanc périmées

  1. Hello,

    J’utilise depuis pas mal de temps des pelloches périmés depuis… huits ans au moins. Le rendu est plutôt bon. Après, je n’ai jamais fait attention à la finesse du grain et aux nuances de gris. Mon truc, c’est le contraire : du contrast et des grains.

    Faut dire que je fais rarement des traitements standards, je suis plus sur du poussé. Même mes derniers films couleur sont développés en noir et blanc. Du coup, ça s’en ressent.

    Tout ça pour dire : périmés de 8 mois et conservés au frais : no soucis!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s