Le chien blanc – Photo noir et blanc argentique sur les quais du vieux port de plaisance

La météo avait prévu du beau temps hier. Ce n’était pas le cas pour ma région. Je pensais photographier sous un beau soleil et jouer avec les ombres, je me suis retrouvé sous un ciel plat sans consistance. J’ai vite fait de changer de pellicule. A la place de la TMAX 100 ISO, j’ai mis une 400 ISO. J’ai préféré regarder ce qui se passait plus bas que d’habitude afin d’éviter le ciel.

Pellicule Kodak TMAX 400

Photographie argentique – Pellicule Kodak TMAX 400 – Scan du négatif

Sur toute la pellicule, une seule photo a vraiment retenu mon attention, c’est celle-ci. La photo de ce chien blanc sur fond noir passant la tête à l’entrée de la cabine du bateau a plus de sens que le reste des images prises dans la rue. Les instants choisis n’ont pas aucun intérêt sur le plan artistique. Ce sont juste des passants sans âme, sans gestuelle particulière, des photos sans mystère et donc bien banales. Tandis que la photo du chien blanc me donne envie d’imaginer ce qu’il va faire ensuite. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s