Certains individus peu scrupuleux se servent dans vos galeries photos pour mettre leur profil Facebook à jour

La taille des images n’y change rien. Vous pouvez réduire vos photos à la taille d’un timbre poste, les pilleurs du web sévissent partout sur la toile. Les copyrights, signatures et filigranes n’ont aucun effet. Rien ne dissuade ces individus à la recherche d’un avatar facile de venir se servir dans votre portfolio. Ils prennent ce qui les intéresse sans prendre la peine de mentionner l’auteur de la photo et sans demander l’autorisation. Pour eux, la propriété n’existe pas sauf lorsque cela les concerne. C’est un manque de respect envers l’autre et aussi le signe d’une pauvreté intellectuelle sévère qui ne se soigne pas. Quoi que l’on fasse, ils arrivent toujours à dérober ce qui ne leur appartient pas. Alors que peut-on y faire ? Des idées … ?

Photographie noir et blanc argentique.

Les jeunes et la photographie argentique

7 réflexions sur “Certains individus peu scrupuleux se servent dans vos galeries photos pour mettre leur profil Facebook à jour

  1. Le fond du problème c’est que dans 99% des cas les gens faisant cela n’ont même pas conscience que 1- c’est du vol et 2- cela contrevient à un paquet de lois.

    D’autant plus que ces lois sont complexes, non uniformes etc …

    J’ai travaillé en agence stock photo pendant plusieurs années et nous n’avons jamais trouvé de solution – sauf à avoir une équipe parcourant le Web et la presse pour trouver les utilisations illicites et attaquer ….

  2. Je crains que ce ne soit le lot de toute personne qui réfléchit, qui crée, qui bouge, de s’accommoder de la pauvreté intellectuelle que tu stigmatises très pertinemment dans ton article. Le comble serait que la médiocrité des uns induise le mutisme des autres.

  3. Une fois ta photo publiée sur la toile tu n’a plus de contrôle. Le voleur de photo pourra éventuellement gagner quelques honneurs sur le dos de son auteur mais il sera difficile pour lui de faire fortune. Une possibilité pour le photographe de se protéger serait peut-être de beaucoup communiquer sur ses travaux et comment ses œuvres sont publiées et/ou vendues. Mais le pire je pense qui pourrait arriver à un photographe (de rue) c’est de voir une de ses photos détournée de son contexte original.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s