Apprendre la photo sur son lieu de vacances

Les vacances m’ont permis d’en apprendre beaucoup sur la photo

Dans les années 80 / 90, je ne partais pas en vacances sans un lot de pellicules couleur. Le matériel était basique mais les films Kodak et Fuji remplissaient le sac photo à tel point que j’avais beaucoup de peine à le fermer.Tout était prétexte à la photo : les promenades à pied ou en bateau, les visites de châteaux, les pique-niques en forêt, les randonnées en montagne et les excursions à la plage. J’emmenais le Pentax 24×36 partout où j’allais, même au restaurant. Je testais différentes techniques de prises de vue et j’essayais de travailler tant bien que mal les cadrages. Depuis, j’incite toujours mes amis passionnés de photographie à profiter de ces moments privilégiés pour s’exercer.

apprendre-la-photo-en-vacances-cours

Pellicule Kodak Gold 100

Philippe m’a contacté pour avoir quelques conseils pratiques avant de partir en vacances.

Le meilleur conseil que j’ai pu donner à Philippe qui vient de s’offrir le dernier reflex Nikon pour ses vacances en bord de mer, c’est de profiter de ces quelques journées de détente pour débuter avec le reflex dans de bonnes conditions et de s’y mettre sérieusement. Ce serait dommage avec un tel appareil de se contenter d’appuyer sur le déclencheur sans comprendre ce qui ne va pas. Sur place, il n’aura pas de coach pour le former aux bases élémentaires de la prise de vue mais il est apparemment capable de progresser tranquillement à son rythme en s’exerçant sur un thème à la fois. Tout d’abord, dans l’idéal, il devrait bien lire la notice de son appareil numérique. Cela semble une évidence mais peu de gens le font en réalité. Tout le monde n’a pas le courage de potasser une bible de fonctionnalités aux noms étranges et la plupart s’en remet complètement aux prouesses de la technologie vantées par le vendeur du magasin. Pourtant, une bonne connaissance de son reflex facilite grandement la prise de vue et permet de passer à l’étape amateur confirmé. Savoir à quoi correspondent les modes programmes est déjà un bon début.

Je lui ai indiqué les chapitres les plus utiles pour s’exercer à la photo créative avec son tout nouveau Nikon. Chaque soir, il peut en lire une partie et le lendemain essayer de mettre en application ce qu’il a appris la veille. Je lui ai aussi conseillé d’emporter deux ou trois magazines spécialisés traitant de sujets qui l’intéressent sur le moment. Il ne pourra pas tout apprendre sur la photo en seulement deux semaines de vacances mais il verra déjà quelques points importants. Les revues comme Réponses Photo, Chasseurs d’images ou Le Monde de la Photo sont d’excellents outils pédagogiques. Les articles sont concis, à la portée de tous et en général bien illustrés. Ils se lisent rapidement et permettent d’ouvrir l’esprit sur ce qu’est un bon cadrage ou de comprendre par exemple l’utilité de la priorité ouverture et de la priorité vitesse. De plus, en période estivale, les sujets choisis comme les lumières d’été, le fort contraste, la photo de paysage, correspondent bien aux attentes des photographes amateurs. Philippe fera son choix parmi les différents éditions en fonction des ses goûts personnels.

Ensuite, je lui ai dit de ne pas trop se prendre la tête avec les réglages de l’appareil. Au début, on se perd un peu entre petite et grande ouverture par exemple. Les modes dits créatifs plutôt réservés aux experts peuvent dérouter et même parfois énerver. A priori, ce n’est pas vraiment le cas de Philippe mais rien ne lui interdit de basculer en mode programme résultat quand il a un doute ou juste pour comparer avec ses choix de réglages. Dans 90 % des cas, ces nouveaux reflex numériques délivrent des images correctes à conditions de sélectionner le bon mode au bon moment. Il lui restera toujours deux ou trois petites choses à maîtriser, comme la méthode de mise au point, le suivi ou non du sujet en mouvement et les différentes mesures  de la lumière. Tout le reste, c’est du gadget. Il aura tout le temps d’assimiler plus tard la balance des blancs et les différents modes du flash par exemple. L’essentiel, quand on est en vacances, est de ramener de bons souvenirs.

Cours photos individuels.

Une réaction sur “Apprendre la photo sur son lieu de vacances

  1. « L’essentiel, quand on est en vacances, est de ramener de bons souvenirs »

    Encore un fois je suis parfaitement d’accord avec tes remarques de bon sens … la photo est (et doit rester à mon avis) d’abord un PLAISIR – de la prise de vue à la découverte des clichés sur papier ….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s