Pourquoi toujours assimiler l’argentique à la photo vintage ?

Les photographies argentiques n’ont pas forcément un look vintage. On lit tout et n’importe quoi sur le net. Beaucoup de contre vérités circulent sur les réseaux sociaux et montrent une grande méconnaissance de l’argentique. Certains jeunes ont des a priori concernant la pellicule. Ils imaginent que toutes les photos, même récentes, prises avec un négatif ou une diapo sont légèrement floues, assombries sur les bords avec des couleurs délavées.
J’ai ressorti le très beau livre « La France de Raymond Depardon » paru en 2010. Les photographies ont été réalisées en argentique avec une chambre, un gros appareil sur pied qui ne date pas d’hier. Pourtant les images restent incroyablement modernes et sont qualitativement supérieures à celles d’un appareil numérique grand public. Les couleurs et la netteté ont une précision que beaucoup envient. Rien à voir avec le style vintage.

diapositive numérisée - Lille - Scan diapos - scanner film

Photographie argentique – Diapo Fuji Sensia 100

Encore aujourd’hui, les appareils photo argentique, comme les reflex dernière génération munis d’une focale fixe ou les télémétrique argentiques style Leica, font bien mieux que le compact moderne de monsieur tout le monde. Et si on considère les images format 120 issues d »un Hasselblad ou d’un Rolleiflex, alors il faut sortir la cavalerie des reflex numériques si on veut atteindre le même niveau de qualité. Bien évidemment, tout dépend aussi des compétences du photographe et de la qualité du film utilisé. Pas étonnant si des auteurs photographes célèbres ont conservé au moins un boîtier argentique pour leur créations personnelles en parallèle d’un numérique dédié aux travaux sur commande.

Inversement, si vous voulez vraiment obtenir un style rétro, il ne suffit pas simplement d’acheter un appareil photo argentique quelconque et une pellicule. Il faudra surtout choisir les bons outils. Regardez du côté des appareils en plastique comme le Diana, le Holga ou le Lomo. Ces produits très tendances présentent tous les défauts possibles et imaginables favorisant les résultats aléatoires : mise au point approximative, réglage de l’exposition sur deux ou trois valeurs seulement, vitesses limitées, optique en plastique, déformation des lignes droites, bords effacés… Ceux qui recherchent un rendu vintage naturel sans passer par la solution logicielle seront servis.

3 réactions sur “Pourquoi toujours assimiler l’argentique à la photo vintage ?

  1. Oui, mais regarde bien ce travers: pour illustrer cet article, au demeurant fort juste, tu as pris comme illustration un véhicule …. »vintage » donc dans l’imaginaire de tes lecteurs, soit le look est vintage, soit le sujet l’est et on tourne en rond. ce n’est pas un reproche juste une constatation amusante. Tu aurais pu mettre, de la même manière la photo d’un Nissan Q… ou d’une Renault Z.. électrique et paf, le message était tout autre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s