Vente du matériel photo Olympus et nouvelles acquisitions

Je suis en train de numériser les dernières photos prises avec le 24×36 Olympus. Le reflex argentique et ses objectifs fixes Zuiko sont dorénavant en Auvergne, entre les mains d’un autre photographe. J’espère qu’il appréciera autant que moi ce petit boîtier. Il me servait exclusivement à photographier dans la rue et il m’accompagnait dans toutes mes excursions urbaines même quand je n’avais rien de particulier à photographier.

 

APX 100

Olympus OM 2000

J’adorais la simplicité d’utilisation et son faible encombrement. Je me suis attaché à lui très rapidement. C’est idiot mais j’ai le cœur gros. On se sépare plus difficilement d’un appareil photo vieux de 15 ans que d’un reflex numérique de 3 ans. J’ai aussi revendu quelques accessoires dont je n’avais plus besoin dans le but de financer l’achat d’un objectif lumineux pour le portrait. Je sais que ce sera un 85 mm mais j’hésite encore entre un Canon et un Samyang. C’est un retour aux sources puisque le Canon EF 85 mm F/1.8 faisait déjà partie de mon parc d’objectifs autrefois. Je l’utilisais couramment sur le Canon EOS 3. Je m’en suis séparé au profit d’un 70-200 F4 il y a dix ans quand j’ai commencé le numérique. Je trouvais que le zoom était plus polyvalent et plus utile sur un reflex numérique. C’est un peu dommage car depuis, je suis privé de l’une des focales les plus intéressantes en 24 x 36 (avec le 135 mm) dans la catégorie portrait.

Mon matériel photo argentique commence à se restreindre comme peau de chagrin. Quand je pense à tous ces appareils que j’ai eu la chance de manipuler, de Leica à Pentax en passant par Nikon, Minolta, Canon et bien sûr Olympus, cela me laisse nostalgique. De la marque Olympus, il ne me reste que le compact Mju II. Je ne pense pas réinvestir dans un appareil argentique de si tôt. Les reflex Canon EOS 3 et EOS 30v suffisent pour l’instant. À moins d’avoir l’opportunité de retravailler en moyen format, mais là il me faudra une bonne raison, je me prépare à l’idée de devoir abandonner la pellicule et revenir au numérique d’ici peu. Aujourd’hui, je préfère faire l’acquisition d’objectifs qui me seront utiles en portrait et réutilisables sur un éventuel reflex numérique. Il ne faut pas se leurrer, il arrivera bien un jour où la photo argentique ne survivra plus. J’attends toujours avec crainte une mauvaise nouvelle provenant de Kodak annonçant l’arrêt brutal et définitif de la pellicule. Ce sera alors un coup dur pour les photographes comme moi attachés à ce qui se fait de mieux en photographie noir et blanc, même encore à l’heure actuelle.

photographe argentique

4 réflexions sur “Vente du matériel photo Olympus et nouvelles acquisitions

  1. Ne t’inquiètes pas Fred il est entre de bonnes mains ton bébé, il est tout nettoyé et chargé d’une TriX 400, prêt à l’action pour une sortie samedi prochain lors d’un festival médiéval, du coup c’est mon A1 qui fait la tête car lui il restera à la maison ! 😉

  2. Je crois reconnaître les voûtes de la vieille bourse du centre de Lille. C’est à côté de l’Opéra ? Jolie photo noir et blanc.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s