Photographier un site historique malgré l’absence de belles lumières – Béguinage de Courtrai – Belgique

Photographie argentique noir et blanc Belgique pellicule Koda TX400 et Olympus OM2000

Olympus OM 2000 – Objectif Zuiko 35 mm F/2.8 – Pellicule Kodak TX 400

Quelle drôle d’idée de choisir un jour de grisaille pour aller photographier le cœur historique de la ville de Courtrai. Parmi tous les projets photo du moment, le béguinage était le sujet qui m’intéressait le plus ce dimanche là. Je n’étais pas très motivé, la lumière était d’une tristesse… Le ciel livide ne mettait pas en valeur les vieilles façades. Les maisons datent du 17eme siècle mais le béguinage existe depuis 1238. Le site est très bien entretenu et se visite librement. Tout ce qui lui manquait, c’est une belle lumière. Elles sont pourtant charmantes ces maisonnettes blanchies à la chaux sous un beau rayon de soleil. Cet endroit est d’habitude si chaleureux et reposant. La dernière fois que je l’avais photographié, c’était en été et en couleurs, avec le Leica Minilux. L’ambiance était tout autre. Alors qu’à deux pas, en plein centre ville, le vacarme de la fête foraine était assourdissant, un calme religieux régnait entre les murs du béguinage. Le seul bruit que l’on entendait était le claquement du miroir de mon Olympus, à chaque déclenchement.

Les ruelles pavées étaient désertes, c’était le seul point positif de la journée. Je pouvais prendre mon temps pour choisir un cadre, je ne bloquais personne dans les ruelles les plus étroites. Malgré la faible luminosité, la Kodak TX m’a permis tout de même de réaliser une dizaine de clichés. Une pellicule 100 ISO n’aurait pas suffit. Je n’avais pas fait le déplacement pour rien. Ici, je voulais intégrer le lampadaire dans le cadre. Il me permettait de remplir ce ciel blanc sans intérêt. Je me suis avancé jusqu’à ce qu’il se détache des toits et occupe l’espace vide. Je me suis presque collé au mur de droite et j’ai penché légèrement mon cadrage. Par chance un homme est entré dans le champ. J’ai attendu qu’il dépasse la fenêtre et déclenché tranquillement. J’aurais préféré voir apparaître une béguine, l’image aurait eue plus de cachet. Mais les béguines ne vivent plus ici.

2 réactions sur “Photographier un site historique malgré l’absence de belles lumières – Béguinage de Courtrai – Belgique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s