Noir et blanc argentique – Question à propos du révélateur et des temps de développement – Ilford Delta 3200

Kodak Tmax 3200

Marie est sur le point de développer une pellicule Ilford Delta 3200 pour la première fois. Elle souhaite être sûre de ne pas faire d’erreur par rapport aux temps de développement de ce négatif. Experts de la chambre noire, si vous pouviez intervenir rapidement et apporter votre aide à Marie, ce serait vraiment généreux. Je vous remercie d’avance.

« Bonjour Fred !
J’ai fait ma première pellicule Ilford Delta 3200 hier. Je voudrais la développer et je m’emmêle un peu les pinceau sur le temps pour le révélateur. J’utilise du Ilfotec LC29, dilution 1+29, à 20°. Pour la HP5 c’est 9 minutes, mais là ??? Pour le bain d’arrêt (Ilfostop 1+19), j’agite 30 secondes et je jette. Et pour le fixateur (Rapid fixer, 1+4), c’est 5 minutes en remuant toutes les 30 secondes, et tapant. et 5 minutes de plus sans remuer par sécurité).
J’espère que tu pourras m’aider ! Bonne journée, Marie »

16 réactions sur “Noir et blanc argentique – Question à propos du révélateur et des temps de développement – Ilford Delta 3200

  1. Je ne suis pas un expert et je n’ai malheureusement pas beaucoup de temps pour donner une réponse détaillée et argumentée. Normalement, avec chaque révélateur, il doit y avoir une note qui donne les temps et température de traitement pour une assez grande variété de films. Si Marie n’a pas une telle notice il faudrait faire une recherche sur Internet.

  2. Hello,

    En 1:29, je sais pas, mais sur Massive Dev Chart, ils ont quelques temps de référence pour cette pellicule avec du LC29 (1:19 ou 1:9)
    http://www.digitaltruth.com/devchart.php?Film=Delta+3200&Developer=Ilfotec+LC29&mdc=Search

    Il existe également une application (payante) de ce site (avec les timers et tout et tou) pour iOS et Android

    Et au fait, pour le bain d’arrêt, du vinaigre blanc (trouvable en supermarché) à 1:2 marche très bien aussi 😉

  3. Personnellement, j’en ai révélé une récemment mais c’était avec du Téténal Ultrafin Plus. Le temps était fourni avec la notice du révélateur (un temps assez court, environ 4 ou 5 min de tête) mais ici, il ne vous sera pas utile car pas sûr que cela soit le même avec l’ilfotec. Cela dit, en cherchant bien sur le web, cela doit se trouver je pense car j’ai déjà fait ce type de recherche avec succès.

    Concernant ce premier essai de Delta 3200, j’ai trouvé le résultat plus sous exposé que prévu : http://www.flickr.com/photos/zakolin/sets/72157633350299941/
    C’est peut-être du à la grande sensibilité du film comparé à la cellule de l’appareil. Mais la prochaine fois, je corrigerais l’expo lors de la prise de vue (+1/2 IL).

  4. Le tout est de toujours procéder de la même manière pour l’agitation et la température. Ensuite, suivant le résultat (ombre trop dense ou lumière trop haute), on peut modifier la sensibilité utilisée (pour assurer les ombres en réglant la sensibilité du film à 2000 ou 2500 ASA) ou le temps de développement (diminuant un peu le 10 à 20% si les lumières sont trop denses sur le négatif). Histoire de Zone System et de se calibrer.

    Sinon pour ton temps de développement basique, j’ai trouvé ceci http://www.bw-reeltime.com/c-1239-ilford-delta-3200-ilfotec-lc29.htm
    Bon courage

  5. Bonjour ! merci pour toutes vos réponses ! J’ai bien trouvé la notice sur le site de Photostock, ce que je ne comprends pas c’est la multitude de réponse pour cette même pellicule, avec le même révélateur ! Du coup je ne sais pas quelle solution choisir 🙂

  6. Bonjour,
    Personnellement, j’applique les temps de massive developing chart (précédemment cité par Seb-F) avec agitation les 30 première seconde et 3 retournement toute les minutes. Ne pas hésiter à sur-développer un tout petit peu, c’est plus facile à tirer que sous-développé et , ne pas trop diluer le révélateur. J’expose souvent mes films à 3200 iso, il y a quelques exemples sur ma page.
    Bon développement.

  7. Donc delta 3200, 3200 asa, à 1+9, 8 minutes ?
    Je pose des questions bêtes sans doute mais pq est ce que je peux choisir aussi 800, 1600 et 6400 asas, ça veut dire quoi ? C’est si j’ai choisi (ce que ne permet pas mon appareil, un Nikon F65), de prendre cette pellicule, mais de sélectionner 1600 par exemple dans les asas sur l’appareil ?
    Merci de vos explications !!!

    • Absolument Marie.
      Les négatifs NB ont une grande latitude dans l’exposition. Elles peuvent être exposées à des ISOS différents selon les besoins.

  8. Et quoi faire pour quels résultats du coup ? Par exemple cette pellicule à 1600 ça donne quoi ? Je pose toutes mes questions, j’en profite, hein !!!

  9. un portrait en studio format 6×6 Ilford Delta 3200 @1600
    Sage comme une image
    je ne sais pas si mon développement est réussi (grain), je suis pas un spécialiste dans le domaine

  10. Je lui conseille le Rodinal 11’30 à1+25 lui donnera un très beau grain ne pas développée au dessus de 20°, le temps de fixage ne doit pas dépasser les 5′ , les 5′ de plus se transforme en ¼ de lavage en supplémentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s