Stage photo : priorité ouverture ou priorité vitesse ?

C’est l’une des questions récurrentes des photographes débutants.

Quand on quitte le mode automatique, faut-il privilégier la vitesse ou donner la priorité à l’ouverture ? Dans quels cas utiliser l’un ou l’autre de ces modes dits créatifs ? Priorité vitesse et ouverture sont des notions évidentes pour le photographe expert mais déroutantes pour le débutant. Pour beaucoup, l’objectif est de réussir à faire de belles photos et ils ne comprennent pas l’intérêt de ces deux modes. L’image doit être bien nette, bien contrastée avec de belles couleurs. Malheureusement, ces critères ne suffisent pas à eux seuls. Une bonne photo c’est avant tout un regard personnel sur le monde, une mise en valeur du sujet, une interprétation de la réalité, un ressenti de la situation. Et tout cela passe par des choix pertinents au moment du déclenchement. Le placement, le timing, l’angle de vue et ce qui va être mis en avant dans le cadre ont autant d’importance si ce n’est plus que la qualité technique de la prise de vue. Mais cette manière d’appréhender la photo ne s’acquière pas en un jour ni au bout de quelques heures de stages. Il faut pratiquer durement et se forcer à comprendre pourquoi cela marche dans les photos des bons photographes.

Insolite

L’idéal serait de pouvoir suivre une formation qui explique pourquoi une photo est bonne et pourquoi une autre ne l’est pas. C’est un aspect un peu trop délaissé dans les clubs photo pour débutants. Au lieu de perdre un temps fou sur des logiciels de traitement d’images, les formateurs devraient enseigner aux photographes en herbe les bons gestes et leur apprendre à se poser les bonnes questions. Je n’ai pas déclenché au bon moment, j’ai mis trop d’éléments dans mon cadre, mon point de vue aurait été meilleur si je m’étais accroupi, le sujet principal aurait eu plus de force si je l’avais placé ailleurs qu’au centre de l’image, etc, etc… Moi, j’ai eu la chance de faire parti d’un excellent club photo mais parce que le coach est un bon professeur et véritablement passionné. En dehors des clubs photo, il existe aussi des stages spécialisés organisés par des institutions de la photographie et animés par de grands photographes reconnus sur la scène internationale. Ce genre de formation, appelée workshop, est assez rare, bien souvent très cher et plutôt destiné aux photographes expérimentés. On peut néanmoins retrouver des conseils similaires dans les magazines photo spécialisés. C’est mieux que rien.

Avant d’arriver au stade artistique de l’image, il faut déjà une bonne maîtrise de son outil afin d’éviter de perdre du temps et de s’embrouiller au moment décisif. Si on peut se permettre d’oublier les réglages parce que le geste est devenu mécanique, c’est déjà un très bon point. C’est un peu comme au volant de sa voiture après quelques années de conduite, on ne réfléchit plus ni aux vitesses ni aux pédales et on arrive à admirer le paysage tout en discutant ou en écoutant la radio. Il y a beaucoup de choses à comprendre sur un reflex moderne mais il ne faut pas oublier que l’essentiel d’une photo tient en deux mots : vitesse et ouverture. À part la mise au point, le reste, c’est pour faire joujou. Quand un photographe débutant ne pose plus la question : à quoi servent les modes priorité vitesse et ouverture, c’est qu’il progresse. Ensuite, s’il essaye de s’adapter à une situation en choisissant l’un de ces deux réglages, c’est qu’il comprend les bases de la photo. Je considère les modes priorité vitesse et priorité ouverture comme un passage obligé dans l’apprentissage de la photo. On deviendra plus créatif en maîtrisant ces deux points capitaux. On arrive aussi à créer des images bien plus originales et plus personnelles qu’en restant sur le tout automatique.

Je donne régulièrement des cours aux nouveaux possesseurs de reflex. En fait, je propose deux types de cours photo dans ma région Nord Pas-de-Calais. Le premier consiste à comprendre les fonctionnalités de son appareil photo, dans son ensemble. Cette formation ne fait pas de vous un bon photographe, elle permet juste de s’y retrouver au milieu de cette jungle de technologies. Le deuxième cours est une aide à la maîtrise de la lumière. On voit comment exposer dans telle ou telle situation. C’est une étape supplémentaire afin d’obtenir une image correcte et intéressante sur le plan de la lumière. Mais cette formation ne vous métamorphosera pas en artiste. Vous l’êtes dans l’âme ou pas. Je ne me considère pas non plus comme un artiste de la photo. Je travaille beaucoup. Je pense photo jour et nuit, c’est tout. Si vous avez la volonté de progresser en photo, essayez de vous former sur ces trois aspects : la technique, la maîtrise de la lumière et le regard. C’est un travail de longue haleine pour certains et rapidement acquis pour d’autres, tout dépend de votre personnalité. Un photographe clamant haut et fort qu’il saura faire de vous un bon photographe en seulement trois heures est un menteur.

3 réflexions sur “Stage photo : priorité ouverture ou priorité vitesse ?

  1. ben tu vois moi j’ai été à la dure. À mes débuts, je me suis tout de suite mise en manuel complet. Je croyais que les modes priorité, c’était comme tricher ! ha ! Quelle sottise !

    • En fait, peu importe le mode que l’on utilise, pourvu que l’on a ses repères et sa méthode. Mais pour débuter, il vaut mieux commencer avec les modes priorité ouverture et vitesse, c’est plus simple. Ensuite parfois on a pas le choix. Ainsi, avec certains boîtiers argentiques, seul le mode manuel existe. C’est un peu moins pratique et rapide dans certains cas et il faut constamment s’assurer que l’exposition est correcte. C’est une habitude à prendre. Dans d’autres cas, quand la lumière ne change pas, le mode manuel devient un atout, si en plus on travaille sans autofocus mais avec l’hyperfocale alors là, aucun reflex numérique ne peut permettre d’aller aussi vite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s