Derrière une vitre – photographie noir et blanc argentique – Kodak TMAX 100

Kodak Tmax 100

Pellicule Kodak tmax 100

C’est la dernière pellicule Kodak TMAX en 100 ISO que je numérise.

A partir d’aujourd’hui, je me limite à trois, voire deux sortes de négatifs noir et blanc. Habituellement, des pellicules de marques différentes se côtoient dans la sacoche : Kodak, Ilford, Fuji, Rollei… Quand on me demande pour quel usage je choisis telle ou telle pellicule, j’essaie de justifier une utilisation pour chacune d’entre elles. Or, dans la rue, je photographie aussi bien avec de la HP5 que de la Tri-X, de la Rollei ou encore de la TMAX. Il en va de même pour le portrait. En fait, aujourd’hui je les emploie indifféremment en fonction des stocks restants et des sensibilités disponibles et moins en fonction de leur particularité. Avant, quand j’avais encore la possibilité d’acheter un négatif pour chaque type de photo, je choisissais une émulsion comme on choisit un plat au restaurant parmi une dizaine qui nous font envie. Les prix baissent à partir de dix unités, alors je commande une seule gamme à la fois mais par lots de dix. Je les aime toutes mais je préfère rationaliser les achats.

Du coup, j’ai remplacé la TMAX en 100 ISO par l’APX 100 de chez Agfa, pour une question de coût. L’Agfa est 30 à 40% moins chère. J’apprécie la TMAX pour son grain très fin. C’était aussi un atout pour la numérisation et les agrandissements. Mais actuellement je ne l’exploite pas réellement pour la finesse des images mais plutôt pour travailler en vitesses lentes et/ou avec une très faible profondeur de champ. L’Agfa remplit tout aussi bien cette fonction. J’aimais beaucoup la Rollei retro 100 qui en fait était une APX 100. Le prix de la Rollei était vraiment très intéressant. Malheureusement, elle n’est plus distribuée. Il reste encore des stocks en Agfa et j’espère pour quelque temps encore. Ce film noir et blanc délivre des nuances grises bien denses comme j’aime. L’Agfa prendra donc la place de la TMAX.

L’autre solution pour faire des économies consiste à acheter du film au mètre et de constituer soi-même les bobines : Vous avez dit bobineuse ? .

Blog photo argentique – Nord

2 réactions sur “Derrière une vitre – photographie noir et blanc argentique – Kodak TMAX 100

  1. J’aime bien ce billet qui explique clairement tes choix. Je n’ai pas encore essayer l’APX 100 mais pour mon réflex argentique j’essaierai d’en mettre quelques unes. J’avais essayer la Kentmere mais il me semble qu’on n’en trouve plus dans les boutiques en ligne.

    • Merci Fabrice.

      J’ai vu dans ton dernier article que tu avais utilisé de l’Ilford Delta 100 lors de ton voyage à Naples. Les nuances sont vraiment très belles et les détails très fins. Tu as ramené de bien belles images au carré. Le moyen format y contribue aussi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s