Les photographes de rue peuvent ressortir leur matériel photo

photographie de rue - noir et blanc argentique - tirage NB - ruelle

Photographie de rue en noir et blanc argentique

Pratiquer la photo de rue avec des températures négatives, c’est loin d’être évident pour le photographe frileux que je suis. J’ai quand même osé affronter le froid et les trottoirs glissants. Le besoin irrépressible de photographier en noir et blanc avec le nouvel Olympus l’a emporté sur la crainte du gel. Nos -6° doivent bien faire rire nos amis québécois. Plus habitué à un climat tempéré et moins bien équipé qu’un photographe de montagne, j’avoue avoir été handicapé par le froid. Bien que la molette des vitesses et le déclencheur soient facilement utilisables avec des gants, j’ai eu quelques difficultés pour manipuler l’appareil photo. Les doigts étaient rapidement engourdis. J’ai dû louper quelques scènes intéressantes. Ce n’est pas grave, j’ai tenté. Je n’ai pas croisé de photographes pendant cette courte période hivernale. Peut-être, ont-ils eu peur d’endommager leur matériel. Quoi qu’il en soit, la neige a disparu en un éclair : place à la lumière et à la photographie de rue classique.

3 réflexions sur “Les photographes de rue peuvent ressortir leur matériel photo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s