On peut tout faire avec Photoshop – photo argentique truquée ?

J’ai bien ri en voyant le commentaire laissé par un internaute à propos de cette photo.

Un contact Flickr étant persuadé que l’image était le résultat d’un montage, m’a félicité pour la qualité des masques et retouches. Or, je n’y suis pour rien dans cette performance. Je n’ai fait qu’appuyer sur le déclencheur de l’appareil photo. En argentique, je ne modifie pas mes photos même si je suis parfois obligé de corriger les défauts présents sur la pellicule, ou pour rattraper une mauvaise exposition.

Certes, mes négatifs noir et blanc deviennent des images numériques après un passage au scanner et je pourrais très bien les arranger comme on peut le faire avec une photo numérique. Mais ce n’est pas mon objectif. J’utilise principalement Photoshop CS5 pour ajuster niveaux et contrastes, jamais dans le but de tricher avec la réalité.

Photo sans trucage

Pellicule Kodak BW 400 CN

Cet artiste de rue allemand était réellement suspendu dans les airs à plus de deux mètres du sol, une main appuyée sur le mur d’une maison. C’était pendant les fêtes de rues à Tourcoing. Des artistes plus étonnants les uns que les autres avaient investi le centre ville. Le petit Olympus Mju II n’est pas resté longtemps dans la poche ce jour-là. J’ai pris beaucoup de plaisir à photographier ces fous amusants.

Je sais bien que l’on peut tout faire avec Photoshop. Les possibilités sont tellement énormes qu’il suffit de laisser libre court à son imagination et créer des choses invraisemblables, voire infaisables dans la réalité.

A force d’entendre parler de retouche numérique, de transformation de la réalité, j’admets que l’on devient méfiant. Mais là, je n’ai usé d’aucun trucage. L’artiste, quant à lui, n’a jamais révélé son secret.

Numérisation de pellicules photos

7 réactions sur “On peut tout faire avec Photoshop – photo argentique truquée ?

  1. Vous dites  » J’utilise principalement Photoshop CS5 pour ajuster niveaux et contrastes, jamais dans le but de tricher avec la réalité. » Mais vous devez savoir que la photographie n’est pas la vérité mais juste une nano-vérité ; une partie de la vérité.

    Belle photo

    • Ajouter un élément qui n’était pas présent au moment de la prise de vue, effacer une personne, retravailler les courbes d’un mannequin etc… c’est tricher avec la réalité. Photographier en noir et blanc, sous exposer, jouer avec les vitesses lentes pour accentuer le flou d’une image, c’est interpréter la réalité.

      • Mais le noir/blanc n’est pas la vérité aussi car la majorité des humains sentent les couleurs

        Sinon on est d’accord sur le fond

  2. Pour le truc je pense que le bras appuyé au mur fait partie d’une structure métallique qui le soutient sous les bras et/ou les fesses (il peut s’aider avec son vrai bras ou le garder le long du corps, dans son dos).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s