Quel intérêt d’acheter un objectif pro ?

En 2004, je me suis offert un bel objectif avec liseré rouge pour booster les performances de mon tout premier reflex numérique Canon. Les revues spécialisées nous avaient prévenu : les capteurs numériques sont exigeants. Je m’en suis rendu compte rapidement. Les anciens objectifs 28-80 que j’utilisais depuis des années sur les boîtiers argentiques n’étaient pas à la hauteur. On pouvait constater une perte de définition.

Ma seule préoccupation à l’époque était d’améliorer le piqué, réduire la distorsion et augmenter le contraste de mes images. Holala, mais que signifient tous ces termes techniques !? Autrement dit, je regardais les photos agrandies à 200 % et je comparais les pixels. Les mesures au micron et le domaine de l’invisible m’intéressaient plus que le sourire de mes modèles féminins. L’achat d’un objectif pro était devenu indispensable.

Portrait modèles jeunes couples futurs mariés Lille et environs - photos noir et blanc et tirages d'art -

Pellicule Kodak TMAX

Aujourd’hui, je ne regarde plus les pixels. De toute manière ma vue a considérablement baissé. Les reflex numériques ont disparu de mon sac mais j’ai conservé l’objectif. J’ai bien fait. Je suis entièrement satisfait de ce matériel même si aujourd’hui les performances technologiques m’intéressent peu. Je suis dorénavant plus soucieux de mon sujet et de la façon de le traiter que de la précision de l’autofocus. Quand on recherche une qualité d’image irréprochable en terme de piqué et de contraste par exemple, l’achat d’un objectif pro ou semi-pro est justifié. Par contre, si on a juste besoin d’améliorer ses prises de vue, un objectif onéreux ne servira pas à grand chose. Mieux vaut conserver son outil de base et essayer de comprendre ce qui se passe dans le viseur et surtout prendre des cours.

Parfois je compare mes photos d’il y a vingt ans et celles réalisées avec les différents reflex numériques entre 2004 et 2012. Et oui, quatre boîtiers se sont succédé durant cette période. J’ai moi aussi succombé à la course aux pixels et aux nouvelles options. Je ne peux pas dire que les avancées technologiques m’ont permis d’améliorer mes photos. Ce serait un mensonge. Et de manière générale, les photos numériques ne sont pas meilleures que mes premières images prises avec le Pentax P30, le Nikon F100 ou l’EOS 3, des appareils argentiques. Ce n’est pas la technologie qui m’a aidé à progresser, bien au contraire. D’ailleurs, je plains les débutants et les professeurs des clubs photo. Il y a tellement de points à aborder et de fonctionnalités à comprendre, qu’on en oublierait même les principes de base de la photo.

Pour en revenir aux objectifs pros, ils sont indispensables pour les professionnels et bien utiles pour les photographes experts équipés de boîtiers haut de gamme. Ceux qui utilisent leur matériel de façon intensive ont de bonnes raisons d’être exigeants. Ils maîtrisent la prise de vue et attendent le meilleur de leur couple boîtier / objectif. Pour un photographe débutant, acheter du matériel de la gamme pro ne se justifie pas. Une focale fixe sera bien plus utile à celui qui espère travailler avec précision son cadrage et apprendre à gérer la bonne distance avec son sujet. Pour cela, nul besoin d’investir des milliers d’euros. Un objectif spécifique comme le macro ou un grand angle peut s’avérer un choix judicieux si on veut progresser dans un thème particulier. Mais acheter un objectif onéreux en pensant faire de plus belles images, juste parce qu’il est estampillé « PRO », c’est un leurre.

Sur un Nikon D3s ou un Leica M8, c’est différent. Ces appareils photo de pointe exigent des lentilles d’exception.

Photographe argentique noir et blanc à Lille – Portraits couples, enfants, modèles.

5 réactions sur “Quel intérêt d’acheter un objectif pro ?

  1. Tes articles qui sont toujours très intéressants. Je fais actuellement de la photo numérique en amateur mais j’envisage sérieusement un retour à l’argentique en parallèle, pour étendre l’expérience photographique. J’ai la chance d’avoir « grappillé » des objectifs tout à fait corrects sans être « pro » pour mon usage et j’ai beaucoup appris de mon objectif Macro (le 2.8 de Canon, version « simple ») qui est déjà d’une belle qualité. J’espère pouvoir utiliser tout ce matériel avec mon vieux Canon argentique (je n’ai jamais testé) et j’ai hâte de voir ce que ça va donner. Merci pour tous tes conseils qui me confortent énormément dans ma démarche et ma vision de la photo! 🙂 Bonne soirée.

    • Je te remercie vivement d’avoir pris la peine d’écrire ce message.
      Je suis ravi de savoir que plus en plus de jeunes ont envie de découvrir ou redécouvrir la photo argentique. Plus sommes de fous à utiliser de la pellicule, plus nous aurons de chance d’en trouver encore dans le commerce.
      Merci.

  2. De mon côté les boîtiers se sont succédés mais les objectif « Pro » sont restés. En dehors de la qualité d’image toute relative des ces objectif, la qualité de fabrication est un plus et cet investissement permet d’être rentable dans le temps.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s