Photographies noir et blanc argentique prises au Canon EOS 3

Ces photographies noir et blanc ont été prises avec l’infatigable Canon EOS 3 que je chérie depuis de nombreuses années. Je fais toujours attention à ce qu’il ne subisse pas de choc et qu’il ne soit pas rayé en le protégeant constamment dans un sac Lowepro. Ce reflex est mon outil de travail, surtout quand il est question de portraits. Il est beaucoup moins utilisé en photo de rue que le 30v ou les Nikon et autres boîtiers métalliques plus anciens.

deux passants street photography argentique
paysage montagneux et rivière
C’est véritablement un outil que j’apprécie malgré son grand défaut : le bruit. En effet, et c’est la raison pour laquelle je n’aime pas trop l’utiliser en photo de rue, l’EOS 3 n’est pas discret du tout.

Photographie noir et blanc classique - Nord


Auteur Photographe Région Nord
Photographe noir et blanc Nord








9 réactions sur “Photographies noir et blanc argentique prises au Canon EOS 3

  1. Du temps où je faisais de l’argentique et avant de passer au numérique. J’ai eu un EOS 3 pendant quelques temps. Je l’avais pris parce que j’avais déjà des objectifs Canon de bonne qualité. J’ai usé qq rouleaux et je l’ai revendu. Je n’étais pas convaincu par le pilotage par l’oeil. Par contre c’est vrai qu’il accroche bien au niveau AF. Maintenant, mes noir et blanc sont aussi beaux avec le 5D. J’ai plus besoin de m’enfermer dans la chambre noire pour sortir une image. J’arrange les contrastes sous LR et je termine avec Toshop.

  2. Coup de coeur pour les 2 photos de lignes d’arbres, la lumière est belle, on dirait que ces photos bougent ! Je trouve que ces photos sont très jolies, je crains le noir et blanc parce que je crame toujours mes blancs, je pense que c’est lié au fait que je n’ai jamais fait d’argentique !!!

    En tous cas, chapeau, Très jolies photos !

    • Très sympa de ta part.
      C’est le gros défaut du numérique : les hautes lumières crament facilement. En numérique, ce n’est pas facile de conserver les contrastes sans enterrer les noirs et faire disparaître le ciel. Un négatif supporte des écarts de lumières très importants. L’argentique reste encore supérieur au numérique sur ce point, mais c’est bien le seul.

      • Je pense un peu comme toi, d’ailleurs, si je n’étais pas née à l’heure du numérique, je pense que je n’aurais jamais oser me mettre sérieusement à la photo !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s