Numérisation de diapositives : retrouver les couleurs d’origine

Diapositive numérisée - scan de la pellicule argentique pour reproduction grand format - photos numérisées sur scanner spécialisé diapos

Canon EOS 30 – 35 mm F2 – Fuji Sensia 100

Restituer toutes les couleurs d’origine d’une diapositive n’est pas toujours évident.

Ceci est une vieille photo argentique que j’ai prise il y a plusieurs années. C’est de la diapo. Je l’ai numérisée à l’aide d’un scanner EPSON. Ce qui est bien avec la diapo, c’est que l’on a une image définitive devant les yeux. A l’inverse d’un négatif couleur qui présente une surface orangée, on peut visualiser précisément la qualité de l’image avec ses couleurs, ses contrastes et sa netteté. Il suffit de placer la diapositive sur une table lumineuse et d’observer l’image à la loupe dans ses moindres détails.

Quand je numérise une diapo pour un client ou pour moi même, je m’efforce de respecter les couleurs apparentes sur le film inversible. Mais parfois, les diapositives ont subi les assauts du temps ou ont été mal développées. Il est alors difficile de se faire une idée sur la réalité des couleurs. Pour cette photo représentant des vestiges de la Première Guerre mondiale, j’ai dû me fier à ma mémoire pour retrouver les couleurs d’origine. Les couleurs délavées ne permettaient pas de se fier à la prévisualisation du scanner. J’ai dû placer moi-même les point gris afin de rééquilibrer les couleurs.

Il arrive aussi que l’on ne puisse pas déceler sur le film les couleurs réelles vues par le photographe lors de la prise de vue. Une cliente du sud de la France m’avait envoyé une série de diapos à scanner en me demandant de bien restituer la teinte présente sur chacune des photos. Elle avait joint les photocopies papier des diapos pour me signaler les zones sombres à déboucher et surtout pour me donner une idée du rendu qu’elle souhaitait conserver. Une teinte verte devait dominer toutes les couleurs des diapositives. Le film avait été développé comme s’il s’agissait d’un négatif et avait perdu les propriétés et caractéristiques d’un film positif couleur. La cliente en avait bien conscience mais préférait que je ne modifie pas cet aspect.

On ne pouvait pas se baser sur le film en observant la diapo à l’œil nu. Rien ne correspondait à la réalité. Dans ce cas de figure, il fallait complètement réinterpréter l’ambiance. Si j’avais laissé faire l’automatisme du scanner, je n’aurais pas pu obtenir un scan identique aux photocopies de la cliente. Il aurait essayé de corriger les défauts et aberrations du film sans pour autant y arriver. J’ai donc cherché à reproduire la teinte monochrome verte voulue par la cliente. Ensuite, par le biais du scanner et de Photoshop, je me suis permis de refaire entièrement le travail en cassant l’aspect verdâtre et en faisant ressortir les couleurs que je présumais réalistes. La cliente était surprise du résultat et plus que ravie des deux versions.

Histoires de photos est un blog photo argentique.

Si vous souhaitez faire scanner vos photographies et films argentiques, je suis à votre disposition.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s