Vos photos de vacances ne sont pas créatives

photo-carte-postale-st-valery-somme-cours-photo

Un de mes amis montrait les photos de son dernier voyage à l’étranger à un groupe d’amis, tous photographes avertis. Il était fier de son album photo jusqu’à cette remarque blessante provenant d’une personne certainement bien intentionnée. Celle-ci critiquait son manque de créativité et l’absence de personnalité dans ses images : « Ce sont des souvenirs de vacances, rien de plus. »

Lire la suite

Où faire numériser ses négatifs couleurs ?

numériser une pellicule couleur - scanner négatif couleur

Film argentique 135 mm couleur scanné

Je reçois régulièrement des mails de gens me demandant où l’on peut faire scanner ses négatifs couleurs à Strasbourg, Montpellier, Quimper, Bordeaux, etc… Malheureusement, pour ceux qui recherchent un labo de proximité, je ne connais pas tous les laboratoires de France. Mais sachez que je suis à votre service pour numériser vos négatifs, qu’ils soient en couleur ou en noir et blanc. Je suis basé à Lille. Vous pouvez me remettre vos films en main propre ou me les faire parvenir par courrier. Lire la suite

La paillote a disparu, la diapositive aussi

Fresque murale - Photographie d'une peinture murale disparue - Nord - Photographe argentique

Diapo Fuji Sensia 100

Je pense avoir photographié cette fresque très colorée en 2007. C’était avec une diapositive Fuji Sensia 100. Cette pellicule qui a fait le bonheur des photographes amateurs de paysages n’est plus fabriquée. C’est dommage. Maintenant que j’ai abandonné les réflex numériques, je me serais bien remis à la photo de rue avec une diapo généreuse en couleurs et pas trop chère. Lire la suite

Villa Marguerite Yourcenar : photographies noir et blanc

Villa Marguerite Yourcenar NB

Kodak TMAX 400

Des images trop contrastées

Dans le précédent billet, je mettais en avant les mérites de la pellicule argentique en terme de dynamique. Mais quand la lumière est très dure, comme ici en milieu de journée, je devrais m’abstenir de déclencher. J’étais venu dans cette région de Flandre pour photographier les beaux paysages de campagne, les chevaux et les moulins et je suis arrivé au Mont Noir sur le coup de midi. Le soleil tapait trop fort mais je voulais absolument photographier la villa Yourcenar. En fait, j’aurais dû commencer par cet endroit. La jolie lumière douce du matin aurait avantagé les nuances de gris. Je me retrouve avec des ombres très marquées. En plus, je n’avais plus de pellicules 100 ISO, uniquement de la Kodak TMAX 400. Ce qui n’arrange pas les choses.

Arbre mort photographie en noir et blanc

Je reviendrai photographier le parc tôt dans la matinée avec un négatif noir et blanc 100 ISO. Je resterai en Kodak TMAX afin de conserver le même style de noir et blanc. On pourra alors comparer avec ces images que je trouve trop contrastées. Le rendu devrait être complètement différent. Les nuances devraient êtres plus subtiles. Un négatif même performant ne suffit pas à faire une photo noir et blanc riche en nuances de gris. C’est avant tout, la qualité de lumière qui va donner une belle image.

Parc Margurite Yourcenar

Pellicules Kodak scannées

Photographies prises avec un reflex Canon argentique

et le Canon EF 28-105 II USM que je mets en vente.

photographe argentique

Blog photo argentique – Nord

Pourquoi j’aime la photographie argentique

Pellicule couleur Kodak scannée couleurs et lumières conservées

Kodak Ektar 100 numérisée

En numérique, j’aurais été obligé de sous exposer pour ne pas brûler le ciel. J’aurais donc perdu des détails dans les ombres. Ce n’est pas bien grave quand on maîtrise le RAW et les logiciels de développement, mais le photographe débutant aura quelques difficultés pour conserver de la matière dans les hautes lumières. En fait, un capteur numérique ne peut pas encaisser autant de contrastes qu’une pellicule. Même les boîtiers les plus récents et les plus chers ne font pas aussi bien sur le plan de la dynamique. La pellicule a gardé ce petit avantage, enfin pour l’instant. Et c’est aussi pour cette raison que j’aime toujours la pellicule.

Autre article :

La diapo a-t-elle encore une place dans le monde de la photo ?

Photographier un inconnu dans la rue

Oser photographier un inconnu dans la rue

Kodak TMAX 400

Aller vers une personne que l’on ne connait pas et lui demander de poser pour un portrait improvisé en extérieur, c’est un défi intéressant en tant que photographe. L’espace d’un instant, le plus bref possible, cette personne devient notre modèle. Photographier un inconnu dans la rue, c’est un bon exercice pour apprendre à travailler rapidement. On ne peut pas trop en demander à une personne que l’on rencontre pour la première fois. Il faut donc aller au plus simple et se limiter à une ou deux prises seulement.

Voilà comment je procède. Soit je positionne l’appareil photo sur priorité ouverture et j’ouvre à F5,6 grand maximum. En général, je prends la mesure sur ma main dans les mêmes conditions de lumière que mon sujet. Puis, je mémorise l’exposition avec la touche étoile. La vitesse m’importe peu. Ici, je savais qu’elle serait suffisamment rapide et que je n’aurai pas de flou de bougé, même à l’ombre, puisque la pellicule est une 400 ISO. Soit je travaille en réglage manuel et je fais varier la vitesse jusqu’à ce que le curseur indique une légère surexposition, entre +0,5 et 2/3 d’IL. Je fais attention à ne pas sous exposer sinon les noirs sont bouchés.

Le fait de travailler en manuel (vitesse et ouverture) comporte un gros avantage quand la luminosité ne varie pas. Le mode manuel permet de se libérer de la contrainte de l’exposition et de se concentrer sur le cadrage, l’expression du visage. La photo n’est pas uniquement une question de technicité, c’est aussi choisir le bon moment et le bon environnement. Je ne prétends pas faire des photos exceptionnelles mais je suis heureux quand la photo est tout simplement correcte. Alors je m’applique et j’observe dans le viseur.

Ensuite, tout en regardant dans le viseur, j’essaie de trouver la bonne distance. Pour moi, la distance a une grande importance et encore plus quand il s’agit d’un portrait. Le testeur de profondeur de champs sur un boîtier argentique est très utile à ce moment là. Surtout si on souhaite ouvrir un maximum le diaphragme. Grâce à ce bouton, situé à côté de l’objectif sur les réflex argentiques, on peut vérifier précisément ce qui est net et ce qui est flou dans le viseur. A F2,8, la profondeur de champ est déjà bien réduite en argentique.

Portrait nb dans la rue

Je commence toujours par un portrait en pied et donc assez éloigné du sujet. Ensuite, je double la prise de vue avec un cadrage plus serré. Je suis rarement sûr de moi. Une deuxième prise de vue me rassure et évite la frustration après le développement. Je photographie avec un 50 mm F1,4. Je ne peux donc pas zoomer. Je suis obligé de me rapprocher. Alors, avant de déclencher une deuxième fois, j’explique ce que je fais, ce que je souhaite obtenir et si j’ai un doute quant à la première photo, je le dis. Je discute avec la personne pour établir une relation de confiance et aussi pour me rassurer.

Voilà, c’est ma façon de procéder, certainement pas la meilleure. Mais si elle peut vous aider à débuter en photo de rue, j’en serais très heureux. Si vous n’avez jamais fait le portrait d’un inconnu, comme çà, de manière complètement improvisée, je vous le conseille. On y prend goût rapidement et c’est aussi l’occasion de faire de belles rencontres.

Si vous êtes de la région lilloise et souhaitez un portrait en noir et blanc classique, je suis à votre disposition.

Pellicule noir et blanc numérisée – service de numérisation de négatifs même anciens

pour les particuliers.

Quel appareil photo argentique choisir pour la photo NB ? Experts du film noir et blanc, donnez votre avis !

Konica C35 - photo prise avec un EOS 3 un objectif Canon EF 50 mm et une pellicule Kodak Tri X

Photo prise avec de la Kodak Tri-X et un Canon EOS 3

Pour pratiquer la photo argentique en noir et blanc, quel type d’appareil photo ou quel boîtier suggérez-vous ?

La question m’a été envoyée par Gaëlle qui souhaite s’équiper en matériel photo argentique. Je vous la retransmets à vous tous, les adeptes de la pellicule et du noir et blanc. Ma réponse n’aiderait pas notre lectrice du blog Histoires de photos puisque je dirais : « En noir et blanc, n’importe quel outil peut faire l’affaire, même le plus basique comme le Konica C35. »
Pour moi, le choix d’un appareil argentique se fait en fonction de la personnalité du photographe, de son budget et du type de photo qu’il recherche et pas en fonction du type de pellicule. Le format carré pourrait correspondre aux photographes qui aiment prendre leur temps, soigner leurs cadrages et qui attachent une grande importance aux belles nuances de gris. Le télémétrique, je l’associerais aux instants de vies, à la photo prise sur le vif, au reportage, aux portraits rapprochés. Les boîtiers en plastique type Holga feront le plaisir des artistes attirés par des images imprécises et mystérieuses. Un compact expert doté d’une focale fixe lumineuse est parfait pour des photos de tous les jours, la photo de rue discrète ou les photos de nuit sans flash. Il conviendrait peut-être aussi aux baroudeurs. Un compact automatique satisfera certainement les adeptes du snapshot et de la photo sans prétention. Quant au reflex, il permet de réaliser à peu près tous les types de photos voulues en noir et blanc, de la photo de studio à la photographie de voyage en passant par le reportage et la macro. Mais ( sans mauvais jeu de mots ) tout cela fait un peu cliché, vous ne trouvez pas ?

Tout ce que je viens de dire peut être démonté et contredit. Chacun a sa propre vision de la photographie argentique et du matériel le plus adéquat pour photographier en noir et blanc. C’est pourquoi je préfère vous laisser répondre et argumenter vos choix en terme de matériel.

Le débat est ouvert.

Tirages noir et blanc – Photographie en noir et blanc – Cours photo Lille / Béthune / Lens

A la recherche d’un Olympus argentique pour la photo de rue

Photographe argentique à Lille

Pellicule Rollei Retro 100

Voilà, je me suis décidé. J’ai jeté mon dévolu sur un appareil photo argentique full mécanique. Ce sera un Olympus OM. Je penche en premier vers un OM1 voire un OM2n. J’ai choisi ce boîtier pour sa compacité et sa fiabilité. Il m’accompagnera dans mes déplacements quotidiens. En photographie de rue, je n’ai besoin que de peu de choses : un objectif fixe de qualité, une bonne mécanique et un film noir et blanc. C’est tout. Lire la suite

Nouvelles photographies noir et blanc disponibles dans la boutique : paysages du Nord

Mare à Goriaux - réserve biologique

Le plan d’eau

Photographe du Nord Pas de Calais

Le chevalet

Mare à Goriaux

La mare à Goriaux

Tirages disponibles au format 20 x 30 cm

Prix : 29 €

Photographier un spectacle de nuit en argentique

photo de nuit en argentique kodak tri-x 1600 iso

Odysseus ou le voyage imaginaire

Malgré la foule venue assister au spectacle de la compagnie Karnavires à Quesnoy, nous étions peu nombreux à faire des photos cette nuit là. Le son et lumière racontait l’odyssée d’Ulysse. C’était magnifiquement mis en scène. Lire la suite

Portrait rapproché au 35 mm argentique

Photographe nb argentique basé à Lille

Kodak TMAX 400

Les personnes qui m’accompagnent dans mes sorties photo sont toujours étonnées de me voir photographier les gens d’aussi près. Je sais, avec un zoom numérique ou une longue focale sur un reflex numérique, on peut se tenir à distance et photographier librement sans gêner qui que ce soit. Oui mais avec un 35 mm sur un appareil argentique, ça reste un 35 mm et je suis obligé de m’approcher au plus près, d’entrer en contact avec la personne que je veux photographier. Rester à dix mètres pour réaliser un portrait, ce n’est pas possible avec une courte focale argentique.

Lire la suite

Rollei Retro 100 et Pentax P30n

Hyperfocale et street photography ena rgentique

Rues de Lille

Pentax P30n et 28 mm F2,8

Histoires de photos est un Blog photo argentique.

Retour à la photographie couleur en argentique

négatif couleur scanné - photographie argentique à Lille

Kodak Ektar 100

Les pellicules couleur ont fait leur réapparition dans le sac photo. Cet hiver, le noir et blanc a occupé tout mon espace photographique et je ne suis pas mécontent de changer de style de photos. Je n’avais pas touché à un négatif couleur depuis des mois. Le rouge a repris sa place dans ma collection de photographies du quotidien. Mais cette année, n’ayez crainte, vous ne verrez pas seulement du rouge.

Je termine d’abord les deux Kodak Ektar 100 qui me reste. Les négatifs amateurs prendront le relais. Le genre de photos que je prévois de faire ne nécessite pas l’emploi d’une pellicule performante. Je ne cherche pas la netteté optimale et le grain ne me dérange pas. Quant aux couleurs, si elles ne sont pas aussi réalistes qu’une Portra ou une Ektar,  je n’y vois pas d’inconvénient, au contraire. Pour commencer ce travail sur la couleur, j’ai opté pour la Kodak Gold dans un premier temps, ensuite ce sera au tour de la Fuji Superia.

Histoires de photos est un Blog photo argentique.

A vendre : Objectif Canon EF 28-105 II USM

Canon EF 28-105 II USM à vendre

Je vends mon objectif Canon EF 28-105 II USM, un réflex Canon EOS 300 et son grip BP200.

Prix de l’objectif : 150 €.

Le boîtier est vendu.

Photo prise avec le 28-105 II USM

Photo prise avec le 28 – 105 II USM et pellicule Kodak Ektar 100

Cadeau photo photographe pour la fête des pères

La photo du Canal de Damme en noir et blanc

photographie noir et blanc célèbre canal poétique de Damme

Photographie en vente ici

J’avais pour mission de photographier les beaux paysages du Canal de Damme. Je suis revenu avec une trentaine de photographies noir et blanc. C’est à la fois peu et beaucoup. Je n’ai pas besoin de multiplier les prises pour un même cadre. Il est préférable de prendre le temps d’observer les éléments qui vont composer l’image. Certains lieux à certains moments privilégiés, on sait d’emblée ce qui fonctionne simplement en regardant dans le viseur. C’est un endroit magnifique pour les photographes qui aiment les images graphiques. Les arbres se reflètent dans l’eau du canal au milieu d’un paysage champêtre très reposant. Je suis tombé sous le charme de ce petit coin de paradis situé en Flandre belge.

J’ai été très inspiré par cet endroit. J’ai l’intention d’y revenir à une autre période de l’année, certainement lorsque la brume vient épouser les berges du canal ou quand la neige transforme complètement ce paysage peu ordinaire. Il y a tant de chose à voir pour celui ou celle qui sait regarder. Je suis content de ma récolte. J’ai donc décidé de réaliser une série de tirages noir et blanc. Cette photo est la première de la série. Toutes les images du canal seront bientôt disponibles. Surveillez la pages de la galerie tirages d’art.

Histoires de photos est un Blog photo argentique.

Choisir entre photographie de rue et scanner à la maison

Photographe argentique sur le Nord de la France - Portraits - photos de vie urbaine - tirages en vente

Kodak TMAX 400

J’ai recommencé à photographier en couleur. Je viens de recevoir les développements. Je suis particulièrement déçu de mon travail. Les négatifs sont mal exposés et n’ont pas bien digéré le trop plein de lumière que je leur ai infligé. J’ai passé une après-midi à essayer d’obtenir des images propres et des couleurs réalistes. J’ai beau tenter toutes les astuces de numérisation et de corrections Photoshop, rien n’y fait. Mon travail est merdique. J’abandonne. Lire la suite