Des cours particuliers pour apprendre la photo à Lille

Apprendre la photo argentique à Lille - cours de Photo de rue en noir et blanc - stage pratique de prise de vue argentique Pellicule Rollei Retro 100

Cours de photographie en individuel et à domicile.

Lire la suite

Des photographes inspirés et passionnés

exposition de photographies noir et blanc à Lille

Photographie argentique – Pellicule Rollei Retro 100

C’est incroyable la profusion d’images photographiques de qualité que l’on peut voir sur le Net. Je m’en rends compte tous les jours.

Avant l’arrivée d’internet, je pensais que les véritables bons photographes ne courraient pas les rues, mais plutôt les galeries, les maisons d’éditions et les couloirs des magazines. Je pensais que l’on pouvait compter une petite centaine seulement d’auteurs sérieux en France, et autant de photographes reporters dignes de ce nom. J’avais en tête les grands noms de la photographie et les lauréats des prix prestigieux contemporains. Je vois bien maintenant que je me trompais.

Je ne soupçonnais pas que tant de photographes de l’ombre produisaient des images aussi intéressantes. Je ne parle de ces copies faussement stylisées, insipides qui polluent la toile, ni même des photos techniquement bonnes mais sans intérêt, comme j’en produis parfois moi-même. Je fais référence à ces photographes incroyablement imaginatifs et qui ont réellement du talent.

Grâce à internet et aux réseaux sociaux, je découvre des photographes que je n’aurais sans doute jamais pu connaître. Je remercie tous ceux qui diffusent sur Twitter les portfolios remarquables de vrais photographes. Si vous voulez vous extraire des tendances actuelles et voir ce qui se fait dans le milieu des jeunes créateurs, je vous conseille la lecture du magazine Focale Alternative, une édition gratuite, disponible en ligne. Vous y découvrirez des oeuvres originales et des témoignages de photographes inspirés et passionnés.

Bonne lecture.

Dans la boîte à tirages : des photos noir et blanc argentiques


Si vous souhaitez acheter un tirage, contactez-moi.

photographies d'art petit format en vente sur le blog

Redonner une seconde vie aux anciennes photos

scan photo loch Lomond Ecosse

C’est certainement de la nostalgie. Mais quand même, ces photographies au style vintage ont un certain charme. Je revois mes anciennes photos argentiques et je les compare aux cartes postales à deux sous que l’on trouvait dans les boutiques de souvenirs sur les plages touristiques. Je vais numériser d’autres vieilles photos couleur, vous me direz ce que vous en pensez.

J’ai bien envie de reconstituer cette collection de vieilles photos et d’en faire quelque chose. Ce serait dommage de laisser ces vieux négatifs dans l’oubli. Je vais essayer de les faire revivre à ma façon. C’est encore un peu vague mais dès que j’aurai concrétisé mon idée, je la partagerai avec plaisir sur le blog Histoires de photos. On verra bien. Si mon concept fait un flop, je me serais au moins amusé.

La photo du dimanche : mur de lumière

intérieur église

Pellicule Rollei Retro 100

Le dimanche matin, je ne vais pas à l’église pour prier mais pour photographier

Nous sommes à l’intérieur de la cathédrale de Notre Dame de la Treille à Lille. L’édifice moderne possède une façade originale composée de 110 plaques de marbre blanc. La pierre translucide laisse passer la lumière sur 30 mètres de haut, de quoi faire des contre-jours intéressants.

Lire la suite

Posters noir et blanc

Posters de la ville de Lille – Reproduction anciennes photos

Vente de tableaux noir et blanc

Je vends mes photographies noir et blanc non pas sous forme de posters mais de tirages d’art. Si une photo présente sur le blog vous intéresse mais n’est pas proposée dans la boutique, contactez-moi. Les impressions sont réalisées sur papier Fine Art au format 30 x 40 cm et 60 x 90 cm. Si un petit format vous convient mieux, comme le 20 x  30 cm par exemple, n’hésitez pas à m’en faire part.

Photographie d’intérieur : pellicule argentique couleur

Glasgow, Hunterian Art gallery

Hunterian Art gallery – Glasgow – Fuji Superia 200

blog photo argentique – numérisation négatif couleur – scanner film – reflex argentique Canon EOS 30

Trouver sans cesse un nouveau sujet photo

Photographie argentique noir et blanc effet de flou vitesse lente apprendre la photo dans le Nord 59

Pellicule Kodak TRI-X

Vouloir sans cesse trouver un nouveau sujet pour ses photos, c’est une course sans fin.

C’est aussi le risque de tourner en rond parce que l’on manque d’inspiration. Papillonner d’un sujet à l’autre si on ne maîtrise pas les techniques requises pour chaque situation peut aboutir à des déceptions. Par contre, travailler sa technique et améliorer son style, c’est une autre piste pour entretenir la passion de la photo. Seriez-vous d’accord pour oublier, pendant un certain temps, cette quête du sujet photo ultime et de vous focaliser sur votre style ? Concentrez-vous sur les techniques de prise de vue au lieu de chercher un nouveau sujet qui vous offrirait de belles photos. N’ayez pas peur de choisir un sujet banal. Une fois la technique acquise, la lumière parfaitement exploitée, votre style et donc vos photos seront remarquables.

Nous aimons les photographies de tel ou tel photographe autant pour son style que pour le choix de ses sujets. Certains sont attirés par les photos sombres en noir et blanc, d’autres préfèrent les contre-jours et les couleurs vives. Si c’est le « flou » qui vous intéresse dans la photo, apprenez à maîtriser les vitesses quelque soit le sujet. Essayez toutes les possibilités dans des conditions de lumières différentes et peu importe s’il s’agit d’un oiseau, d’un gamin à vélo ou d’une voiture. N’hésitez pas à tenter la photo de nuit avec ou sans flash pour vous faire une idée sur le type d’image que l’on peut obtenir. Faîtes des tests. A force de s’entraîner sur une méthode de prise de vue, chacun devrait pouvoir réussir à faire de bonnes photos, non ? Alors, pourquoi ne pas creuser de ce côté ?

Cours photo individuels à Lille et sa région.

 

Photographie noir et blanc argentique : architecture urbaine

Cours individuels photographie argentique à Lille et Béthune - apprentissage photo noir et blanc prise de vue débutant

Pellicule Kodak TMAX 400

L’humain dans la ville, un thème qui me tient à cœur

Dans cette image, j’ai essayé de composer avec l’architecture moderne de la ville de Lille en intégrant l’humain. C’est une photo qui s’intègre dans une série en noir et blanc que je n’ai pas terminée. Mais c’est toujours la même histoire. Je commence un thème et je le laisse murir ou plutôt, je l’oublie quelque temps. A chaque fois que je retombe sur cette photo, je me remotive pour poursuivre le travail dans le même style, toujours en noir et blanc argentique, bien sûr. L’architecture urbaine et l’humain est un sujet qui me touche, alors allons au bout des choses.

La photo du dimanche : les cerfs-volants de Berck

Photos de plages couleurs vibrantes - pellicule photo argentique - Nord Pas de Calis

Diapo Fuji Velvia

En avril, venez à Berck photographier les cerfs-volants provenant du monde entier. Un événement exceptionnel à ne pas manquer pour ceux qui aiment photographier les belles couleurs.

Retrouvez mes conseils pour bien photographier les cerfs-volants.

Portraits en noir et blanc et book photo

Photographe Lille Béthune Bondues Marcq Portrait noir et blanc book modèle féminin masculin enfants couples photographe Nord

Pour un book, une photo de votre couple avant le mariage ou le portrait de votre enfant, contactez-moi.

Je vous propose de réaliser votre portrait en noir et blanc classique, chez vous ou en extérieur.

Petite fille d'honneur
Photographe portrait enfant noir et blanc, couple mariage fiançailles, grand-parents  - Lille, Quesnoy, Villeneuve d'Ascq, Marquette, Roncq, Armentières, Verlinghem, Wambrechies, Faches, Haubourdin,Wattignies, Mérignies, Annoeullin, Carvin, Comines

Je me déplace essentiellement sur la région Nord Pas-de-Calais.

Vos photographies sont imprimées à l’aide d’une imprimante professionnelle, sur papier Fine Art.

Photographie noir et blanc argentique : Rollei Retro 100

Photographie noir et blanc

Le négatif Rollei Retro 100 est une pellicule que j’appréciais particulièrement pour sa belle gamme de gris et sa finesse de grain. Malheureusement, cette pellicule n’existe plus. Je l’ai remplacée par l’AGFA APX 100 qui reste très accessible en terme de prix.

Photographie noir et blanc Nord Pas de Calais

Photographie noir et blanc argentique - cours particulier photo Lille et sa région

Apprendre la Photo noir et blanc avec un photographe spécialisé argentique sur Lille

Photographie de rue avec une pellicule Kodak

kodak-ektar-100-street-photo-vieille-france

Kodak Ektar 100

Cet avant-goût de printemps m’a donné envie de reprendre la photo de rue avec de la pellicule couleur.

Le soleil redonne un peu de chaleur aux couleurs. J’ai conservé deux négatifs Kodak Ektar 100 pour l’occasion. C’est une pellicule étonnante. Le grain est extrêmement fin. Je ne chercherai pas les images spectaculaires avec cette pellicule, juste la couleur. Je prendrai mon temps pour dénicher les couleurs qui me plaisent dans la rue. La photographie argentique s’accommode bien avec l’esprit flâneur.

Il me suffira de choisir les endroits où la couleur s’exprime et d’attendre le passant. C’est une autre façon d’appréhender la photographie de rue. L’humain devient un élément décoratif. La Kodak Ektar permet de restituer les couleurs avec un réalisme incroyable. Si vous vous mettez à la photo argentique cet été, je vous conseille d’essayer la Kodak Ektar. Je suis sûr que vous serez convaincu par ses couleurs vraies.

Vous voulez de la photo vintage ? Passez à l’argentique

photographie vintage Photo de Quesnoy sur Deule - Photo argentique prise avec un Olympus OM2N et 50 mm

Photo prise avec un Olympus OM2N et 50 mm

J’ai eu la bonne ou mauvaise idée de parler de photographie vintage dans un article l’année dernière.

Bonne parce que cet article arrive en première page des recherches Google, et mauvaise parce que l’on me questionne sans cesse au sujet des logiciels de traitement d’images. Je réponds toujours avec plaisir à mes lecteurs, quelque soit la demande. Malheureusement, le coeur de ce blog concerne la photographie argentique. Même si je travaille sur Photoshop depuis une dizaine d’années, le traitement d’images pour simuler le grain argentique n’est pas ma tasse de thé. J’ai aussi testé différents outils comme DXO et Color Efex Pro, mais mon univers c’est quand même l’argentique, le vrai. Alors, j’ai maintenant envie de répondre aux gens qui souhaitent réellement faire de la photo vintage qu’ils devraient essayer la pellicule.

Un petit boîtier comme le Diana, le Holga ou même un Olympus Trip 35 ne coûte vraiment pas cher. Les piles durent plusieurs années et une ou deux pellicules par mois, ça ne mange pas de pain. Ils vous suffira de faire développer vos négatifs couleurs ou noir et blanc dans un labo sans passer par un tirage et de les faire numériser. Et là, oh miracle, tous les défauts et bizzareries qu’engendre l’argentique apparaîtront de façon naturelle. Avec un peu de chance vous tomberez sur un boîtier d’occasion peu étanche à la lumière, vous aurez en bonus un voile blanc, tout cela sans devoir triturer vos fichiers numériques.

Une diapo difficile à scanner

Service de numérisation de diapos Lille Béthune Arras Dunkerque Cambrai Valenciennes

Cette diapositive couleur était délicate à numériser.

C’est une diapositive Fuji Velvia 50 ISO que j’avais mis de côté pendant plusieurs années. J’ai voulu la scanner à nouveau. A la base, la diapo n’était pas exploitable telle quelle. J’ai dû m’emmêler les pinceaux au déclenchement. La photo avait été prise en 2005, juste avant une cérémonie de mariage. J’avais encore mon regretté Leica Minilux à cette époque. La luminosité était forte. La mesure de la lumière avait été faite sur la robe claire de la dame au premier plan. Ce n’était pas idiot mais j’ai certainement sous exposé un peu trop. Les contrastes intenses et la sous exposition ont sérieusement compliqué la numérisation de la diapo. Quand je vous disais qu’en diapo il faut être vigilent à la prise de vue, c’est pas pour des prunes. Lire la suite

Des instants de vie en couleur et en argentique

Instants de vie

Pellicule Kodak Ektar 100

Ce dimanche, je suis parti saisir des instants de vie sans autorisation de publication.

D’habitude, j’ai dans le sac photo quelques exemplaires de contrat. Pour des photographies destinées à une exposition ou à illustrer un magazine, je demande l’autorisation aux gens et je les fais signer. On ne sait jamais. J’oublie toujours quelque chose, c’est pénible. J’ai donc photographié des personnes de dos pour éviter les soucis du droit à l’image. Mais cette façon de procéder ne me plaît pas. Je préfère voir les visages, les expressions. Alors je suis passé à un autre sujet.

Je n’avais pas fait de couleur argentique depuis longtemps. Entendons nous bien, longtemps cela veut dire trois mois. Je n’ai toujours pas abandonné l’argentique, bien au contraire. C’est le noir et blanc qui occupe mon espace photographique en ce moment. Avec le retour du soleil et des belles lumières, je devrais peut-être repenser les instants de vie en couleur.

Ce qui m’ennuie avec la couleur, c’est que l’on s’attarde trop sur les couleurs justement et moins sur l’instant. La couleur distrait le regard. Ici, ce n’est pas bien grave puisque la photo n’a aucun intérêt. Si je veux poursuivre le thème « instants de vie » en argentique et en couleur, je vais devoir m’appliquer pour faire passer un message, une émotion. Si on me dit juste que les couleurs sont belles, alors c’est que je me suis planté.

La photo du dimanche : des reflets et des arbres en noir et blanc

Vente de photos de paysages du Nord en noir et blanc

Pellicule Kodak TRI-X

Quel est le style de vos photographies : ancien ou moderne ?

janvier 2012 - 805

Selon le coach du club photo, je n’ai pas trouvé mon style photographique. Il trouve regrettable de ne pas voir un peu plus de modernité dans mes images. Je n’avais encore jamais vu mon travail sous cet angle et d’ailleurs je ne m’étais jamais vraiment posé la question. Je dois admettre qu’il a raison. Mon style oscille entre ancien et moderne. Certaines de mes photos ressemblent aux images d’antan un peu désuètes, naïves, tandis que d’autres suivent la tendance d’aujourd’hui où la technique compte plus que le sujet en lui même. C’est évident, je suis en équilibre entre deux époques. Je n’ai pas su trancher.

Photographie noir et blanc à l'ancienne cours photo Lille Nord

Mais, faut-il absolument avoir un style bien défini ? Je ne sais pas. J’admets qu’un photographe reconnaissable par son style, c’est bon pour la notoriété. Mais à mon niveau, est-ce bien important ? Et en plus, je ne suis pas sûr de vouloir choisir un camp plutôt qu’un autre. Les photographies de René Buri, Willy Ronis et Marc Riboud m’ont tellement marqué que j’ai développé une véritable passion pour les photos d’autrefois.

Rouge - Street photography

De temps en temps, je prends le chemin de la photographie actuelle, surtout en photo de rue et en couleur. La couleur rouge redevient un sujet central. Les flous, les cadrages décalés ou les ombres sont plus importantes que le sujet. Passer d’un style à l’autre ne me dérange pas à partir du moment où j’arrive à constituer un portfolio cohérent pour chaque sujet.

Photo de rue en couleur style Martin Parr

J’aimerais savoir ce que vous en pensez et si vous avez trouvé votre style.

Photographe de stars ?

Street photography Kodak TRI-X

Pellicule Kodak TRI-X

Quand on photographie des inconnus dans la rue, on se retrouve parfois dans des situations cocasses.

Benoît, un photographe amateur de street photo que j’ai connu via Facebook, m’avait proposé que l’on se donne rendez-vous dans le Vieux Lille. Il souhaitait en savoir un peu plus sur la photographie argentique, les réflex et les pellicules photo. On a beaucoup discuté matériel. Cela ne nous a pas empêché de faire de la photo de rue en même temps. Toujours sur le qui-vive, j’avais repéré un couple avec un look original. J’ai dit à Benoît : « Allez, on ne les lâche pas. »

Ce n’est pas mon genre de suivre des gens dans la rue, mais leur style attirait vraiment l’oeil. C’était plus fort que moi. Nous les avons suivi dans les petites rues aux trottoirs étroits. Benoît pestait contre le manque de réactivité de son nouveau compact numérique. Moi, j’avais un boîtier argentique et le 50 mm et j’attendais le bon moment. Il fallait absolument que je puisse les photographier de face et d’assez près, sans me faire remarquer. Quand le couple s’est arrêté pour regarder un plan de la ville, j’en ai profité pour les dépasser et les prendre en photo. Benoît se tenait un peu plus loin en arrière et les visait aussi.

Lorsque nous avons repris notre chemin, j’ai entendu crier « Monsieur, monsieur ». Je me retourne et je vois une jeune fille venir vers moi en courant. Elle me demande pourquoi je prenais en photo ces deux personnes et si je les connaissais. En toute innocence, je lui réponds que non, je ne les connais pas mais que je les trouvais intéressants.
Très étonnée, elle me repose la question différemment : « Vous prenez des gens en photo et vous ne les connaissez pas ?! » Je luis dis que je pratique la photo de rue et il m’arrive souvent de photographier des inconnus. Je n’y étais toujours pas. En fait, la jeune fille voulait savoir s’il s’agissait de célébrités. Et j’ai compris quand elle m’a demandé d’un ton insistant : « Mais ce sont des stars ou pas ? Vous étiez quatre à les prendre en photo ! »

Apparemment, nous étions plus que deux photographes sur le coup. Je ne m’étais rendu compte de rien. Je croyais que la jeune fille m’avait poursuivi pour me faire la leçon. Ce n’est pas bien d’importuner les gens dans la rue etc.. Et tout ce qui l’intéressait, c’était de savoir si les deux touristes étaient des personnalités du show biz. Si c’est le cas, alors je suis devenu un paparazzi sans le savoir.

stars russes

Le contraste en photographie noir et blanc

Photographie noir et blanc Nord Pas de Calais cygnes sur berge

La grisaille s’est installée sur le Nord de la France et je ne suis pas très motivé pour la photo en ce moment, même en noir et blanc.

En photographie noir et blanc, la présence de contrastes joue un rôle essentiel dans l’esthétique d’une image. Qu’ils soient élevés ou subtils, les contrastes dans une photographie noir et blanc attirent l’oeil, beaucoup plus que dans une photographie couleur. Certains photographes insistent lourdement sur les niveaux de contrastes, au point d’obtenir des images sans nuances de gris. D’autres préfèrent travailler le contraste des gris moyens afin de préserver les détails dans les hautes lumières et éviter que les noirs ne soient complètement bouchés. Peu importe le style, chacun y trouvera son compte. Ce qui est important, c’est d’être conscient de l’importance du contraste dans la photographie noir et blanc.

Quand la lumière est pauvre, les images sont uniformément grises. Je ne parle pas de quantité de lumière mais bien de qualité. Mes plus belles photographies noir et blanc ont été prises par temps couvert, bien souvent quand les nuages sombres diffusaient une faible lumière mais avec des contrastes bien visibles. Le problème c’est que l’on ne peut pas mesurer la qualité de la lumière, une quantité oui mais pas la qualité. Depuis quelques jours, la couverture nuageuse laisse passer une lumière blafarde qui place tous les gris sur la même valeur. C’est la pire des situations pour la photographie de paysages. Je préfère mille fois la brume à cette météo qui nous prive de contrastes et donc de vie. De près, on peut encore discerner les densités de gris, mais au loin, on distingue à peine les formes.

La seule photo noir et blanc potable de ces derniers jours, c’est cette image de deux cygnes sur les quais du canal de la Deûle.