Le dernier portrait de l’année avec le 550D

Portrait extérieur au flash avec le 550D

J’ai réservé le dernier portrait de l’année pour ma fille.

Lire la suite

Pêle mêle argentique couleur

Tram

Le tramway de Wambrechies – Leica Minilux

Les photos argentiques présentées ici ont été prises à des périodes différentes, avec des appareils différents. C’est véritablement un pêle-mêle argentique que je vous propose. Comme je reçois de temps en temps des mails de lecteurs désirant voir plus d’exemples de photos argentiques en couleur, j’ai pris le temps de choisir un panel à peu près représentatif des images que l’on peut obtenir avec un boîtier argentique et les quelques marques de pellicules que j’ai eu la chance d’utiliser toutes ces années. Lire la suite

Dans la rue au 50 mm

pellicule Kodak Ektar utilisation recommendations photo de rue finesse de grain

Bruges

Pellicule Kodak Ektar 100

Si je devais choisir un seul type de matériel pour pratiquer la photo de rue, ce serait sans hésiter un boîtier argentique et de préférence entièrement mécanique. La rapidité d’action est essentielle en photographie de rue. Et avec un appareil photo mécanique, on ne s’embarrasse pas d’options inutiles. On travaille en manuel et on se passe de la mise au point automatique puisque l’objectif est réglé sur l’hyperfocale. Encore un gain de temps fort appréciable.

L’objectif idéal est le 35 mm car il est très polyvalent. Il permet de photographier de près tout en laissant de la place pour l’arrière plan autour du sujet. Ceci dit, le 50 mm est tout aussi pratique en street photography. Cette photo de rue a été prise avec un reflex argentique Canon et le 50 mm F1,4. Le 50 mm offre l’avantage au photographe de rue de pouvoir conserver une distance suffisante pour ne pas être repéré et assez proche pour ne pas donner l’effet de zoom qui écrase et fait disparaître l’arrière plan.

Le 50 mm est vraiment pratique en photographie de rue. Discret et lumineux, il nous permet de photographier même quand la lumière vient à manquer. Malheureusement, sur un reflex numérique à petit capteur, il faudra choisir un 30 mm ou un 28 mm pour retrouver une focale équivalente au 50 mm. En argentique, un 50 mm est un 50 mm.

Autres articles :

Les photos prises sur le vif

Pratiquer la Street photography – ma façon de procéder

Photographier les couleurs de la rue

Magasin de Noël

Québec magasin de Noel

Québec 2004

Kodak Ektar 347

Pellicule argentique aux couleurs saturées - superbe netteté de la Kodak Ektar 100, un must

Kodak Ektar 100 – Olympus Mju II

Pendant combien de temps encore allons nous pouvoir pratiquer la photo argentique ?

Il y a quelques années, je m’étais déjà posé la question, quand le numérique avait pris le pas sur l’argentique. En 2004, un an après l’achat de mon premier reflex numérique, je prévoyais déjà de me séparer de mon matériel argentique. Au fil des années, j’ai été maintes et maintes fois rassuré par les magazines tels que Réponses Photo qui annonçaient la sortie de nouveaux appareils photo argentique. Il y a eu notamment des appareils télémétriques comme le Bessa R3A, ou récemment un Fuji moyen format. Des nouveautés qui m’ont fait penser que peut être on pouvait encore espérer travailler avec de la pellicule pendant encore quelques années. Lire la suite

Portraits en intérieur

Portrait en intérieur sans flash Ilford HP5

Canon EOS 3 – 50 mm F1,4 Ilford HP5

Pas de transport en commun

Un père tire son fils en traineau sur la neige en ville. Il n'y a pas de transport ce jour-là. Photographie à l'ancienne, avec pellicule argentique.

Kodak BW400CN – Olympus Mju II

Tearoom

Tearoom

Kodak TMAX 400

Dernières sorties photos de l’année et nouveaux projets

La valise à pique-nique

Entre Noël et Nouvel An, je ferai une pause en ce qui concerne la photographie de rue.

Je poursuivrai la série en noir et blanc argentique, l’année prochaine. J’adore particulièrement cette discipline. La rue est un sujet inépuisable. Je crois que je pourrais photographier toute une vie ce qui se passe dans mon petit univers, sans jamais m’en lasser. Cependant, j’aime varier de temps en temps les sujets photos.

J’ai longtemps délaissé les paysages, la mer et la campagne. Je pense que cela me fera du bien de voir autre chose dans le viseur. Je reprendrai certainement la route les jours prochains. En parallèle, j’espère avoir le temps de m’investir dans ce nouveau projet qui me tient à coeur : les gens. J’ai entamé une série de portraits de personnes que je croise dans la rue. Ce sera là aussi un projet sur le long terme. J’en parlerai dans un prochain billet.

J’ai encore plein d’idées dans les cartons, notamment un travail sur notre environnement urbain. C’est difficile de mener plusieurs projets en même temps. Alors, je vais y aller à petits pas. Et quand j’aurai l’impression de ne pas avancer, je repartirai à nouveau prendre des clichés de rues.

Photographie de rue avec un Canon EOS 550D

Color Street photography Canon EOS 550D

J’ai essayé la street photography avec le reflex numérique EOS 550D.

Je n’ai pas encore l’habitude de pratiquer la photographie de rue en numérique. Je préfère pour l’instant les reflex argentiques et une bonne pellicule noir et blanc. J’ai quand même voulu essayer le 550D sur ce terrain avant de m’en séparer. Le principe de la prise de vue reste le même. Il faut juste faire attention à ne pas brûler les hautes lumières. Le 550D n’encaisse pas les écarts de lumières comme une pellicule couleur. C’est valable pour quasiment tous les appareils numériques d’ailleurs. En fait, je raisonne comme lorsque je photographie avec une diapositive.

Jusqu’à présent, l‘EOS 550D m’a surtout servi à couvrir quelques mariages, des évènements sur scène et à photographier la nuit. Je rends hommage au capteur qui permet de monter à 1600 ISO sans trop altérer la qualité de l’image. C’est véritablement un avantage de poids. Si je devais conserver ce boîtier, ce serait pour lui associer une ou deux focales fixes. Personnellement, j’aurais aimé un 28 mm F1,8 pour me rapprocher du 50 mm standard. Le Sigma 30 mm est très bien mais n’est pas compatible avec mes reflex argentiques. Les objectifs fixes sont peu encombrants et ultra efficaces. Avec le 17-40 F4 L, on me voit arriver de loin. Bonjour la discrétion dans la rue.

Lire la suite