J’ai lancé un défi complètement idiot sur Twitter

11 commentaires
Hors séries Réponses Photo
Comment passer au numérique tout en gardant ses habitudes argentiques ?

Hier, j’ai relu un article passionnant dans le hors série n°10 de Réponses Photo sur Sebastião Salgado, l’un de mes photographes préférés. Il expliquait qu’il était passé au reflex numérique mais ne regardait jamais l’écran de contrôle. C’est une attitude qui m’interpelle car je suis photographe argentique depuis plus de vingt ans et pour moi cet écran, c’est une plaie.

Du coup, j’ai lancé bêtement un défi à la Twittosphère sans prendre la chose au sérieux. Beaucoup de mes contacts sont photographes et blogueurs. Je leur ai proposé de ne pas utiliser l’écran arrière de leur reflex numérique pendant une semaine. J’attendais des réactions du genre : « T’es complètement idiot » ou « C’est quoi encore cette idée saugrenue ? ». Mais non, plusieurs fidèles de ma TL sont prêts à relever le défi.

Alors, j’ai eu l’idée de faire participer le plus grand nombre de blogueurs-photographes en diffusant un appel à candidature sur Twitter. Ceux qui voudront jouer le jeu s’interdiront de vérifier les images après chaque prise de vue. Tant pis si les photos sont ratées. Ils découvriront leur travail à la maison, sur l’écran du PC. L’exercice sera d’autant plus difficile pour ceux qui ont l’habitude de passer par le menu pour modifier les réglages.

Les participants sont également invités à écrire un billet sur leur propre blog, le dimanche 13 novembre. Ils pourront parler de leur expérience, dévoiler peut-être les trucs et astuces pour bien exposer sans se fier à l’histogramme. Chacun procédera comme il l’entend : travailler en jpeg ou en RAW, avec ou sans accessoire de substitution. Le nombre d’images n’est pas imposé. Chacun est libre de choisir sa méthode. Le but est de partager ses impressions, expliquer ses habitudes de travail et de montrer le résultat.

J’ai nommé ce challenge : « NO SCREEN CHALLENGE ».

Pour ceux qui ne sont pas présents sur Twitter, je mettrai sur le blog Histoires de photos, un lien vers l’article de chaque photographe ayant participé à ce défi. Vous pourrez ainsi découvrir les photographes dont j’apprécie le travail.

Vous aussi, participez à ce challenge : envoyez-moi le lien de l’article que vous aurez publié sur votre blog dimanche 13 novembre.

RT SVP : #noscreenchallenge

11 comments on “J’ai lancé un défi complètement idiot sur Twitter”

  1. La tentation est forte en numérique de regarder de temps en temps ces images. Mais en argentique ca libère l’esprit de ne pas regarder ses images immédiatement. Je vais suivre ce challenge avec intérêt.

  2. Je n’utilise qu’exceptionnellement l’écran, seulement dans des conditions difficiles et pour contrôler l’exposition, en concert ou la nuit. Sinon, cela n’a aucun intérêt, si l’on se dissipe en visualisant constamment ses prises de vues, on n’est plus dans la photo. Quand on fait du vélo, on ne peut pas s’arrêter constamment pour se regarder pédaler…
    Le passage au numérique n’a rien changé dans mon mode de prise de vue, si, je n’ai plus à changer régulièrement de film. J’ai toujours l’angoisse de l’accident de prise de vues comme en argentique, on découvre le résultat devant l’ordinateur de la même manière que devant des boîtes de dias. De toute façon, la qualité et la taille des écrans est nettement insuffisante pour évaluer quoi que ce soit.

  3. Bonjour,
    intéressante démarche. Dans le même esprit, j’ai récemment proposé à des copains photographes, inspiré par Melina Barrals, le jeu des 36 poses.
    J’attends de voir ce que ça va donner.
    Si en plus on ajoute le sanzécran, on va s’approcher de la fotopovera…

    1. Excellent, cette idée des 36 poses. C’est un jeu que je pratique régulièrement sans le savoir, finalement. Par contre la fotopovera c’est encore autre chose, mais je mettrais bien au sténopé avec une boîte de conserve et un film noir et blanc.

  4. Je m’y colle…ça sera pas très difficile (enfin, au moins dans certaines situations ou je ne regarde pas l’écran juste après la photo, mais à la fin de la séance pour revivre le moment)….
    Bon, ok, là, je vais essayer dans des situations difficiles et inhabituelles…. enfin, faut que je trouve, mais je m’y colle…. Ok pour le « No Screen challenge »

  5. Bonjour, j’ai découvert le défi sur Twitter et j’aime beaucoup l’idée.
    Je n’ai pas de blog donc je ne participerai pas réellement au défi tel que proposé. En revanche, je poursuis un « Projet 365 » devenu « Une photo par jour » et, depuis jeudi, j’ai désactivé l’affichage immédiat sur mon K200D. J’ai réalisé à quel point j’avais l’habitude de vérifier composition-histogramme sur l’écran après chaque photo (ou presque).
    Premier constat après juste 3 jours : je prends un peu plus de temps pour observer, choisir mon cadrage et mes réglages et je pense que je ne réactiverai pas l’aperçu immédiat. Donc merci pour ce « défi complétement idiot » !

    1. Merci Samyra.
      Cela me fait chaud au coeur ton commentaire. J’aime beaucoup dire des âneries sur Twitter. J’ai la chance d’avoir des contacts vraiment très sympas et parfois je suis plié de rire grâce à eux. Mais je ne pensais pas que cette boutade allait prendre forme. Je suis réellement intrigué par cette nouvelle façon de travailler, avec l’écran allumé. J’ai d’ailleurs loupé de bons clichés parce que je me préoccupais des précédentes prises de vues. En argentique, la question ne se pose pas et je suis toujours en alerte. J’avais écrit un billet à propos de la réactivité en photo de rue. Je suis toujours persuadé que l’écran me fait perdre du temps.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.