Offrez un portrait à vos descendants

Portrait argentique - Kodak

Pellicule Kodak Ektar 100

Comme beaucoup de personnes, vous détestez que l’on vous prenne en photo.

A chaque fois que l’on pointe l’appareil photo vers vous, la riposte est immédiate : « Ah non, je ne suis pas photogénique », « Je ne suis pas coiffée », « Photographie plutôt les enfants », etc. etc …

Je vous trouve un peu égoïste. Avez-vous pensé à vos enfants ? Et vos petits enfants, vos amis, vos proches ? Ils voudront certainement se souvenir des bons moments qu’ils ont eu avec vous ce jour-là. Réfléchissez. Vous êtes probablement heureuse/heureux d’avoir conservé les photos de vos grand-parents et de les montrer aux plus jeunes.

De belles histoires ressurgissent quand vous ouvrez la boîte à chaussures qui contient les photos noir et blanc de vos parents, de vos premiers anniversaires immortalisés sur Polaraoïds ou avec un Nikon Coolpix, selon votre âge. Faites imprimer les meilleurs moments de votre vie sur papier. Ecrivez une note au dos de la photo. Et si vous n’aimez pas vous voir, conservez à l’abri un album qui ne pourra être ouvert avant longtemps.

C’est un beau cadeau que vous pourriez offrir à vos descendants.

Ancienne photo des années soixante - 60 -

Photo des années 60 scannée et restaurée.

Quelques photos argentiques et beaucoup de souvenirs

Loch
L'Ardèche

Loch Katrin
street photography avec le reflex Canon EOS 30v
Photographie couleur avec un reflex Canon EOS 30v

Edinburgh

Paysages en couleur photographie argentique

Château de Robersart en couleur

Portrait argentique

Wimereux / France

Kodak Ektar over exposed - beach photography with film camera 007

Ile de Skye

Toutes ces photos ont été prises avec un reflex Canon EOS 30V et du négatif couleur amateur.

La photo du dimanche : traces du passé

Chevalet d'une mine de charbon - Photographe du Nord Pas de Calais

Sur les terres d’une ancienne mine de charbon – Nord

Photographier la brume du matin en noir et blanc

Brume-et-canoe-courbes-et-n

Ce matin, j’étais décidé à photographier la brume en noir et blanc.

La brume et le brouillard sont d’excellents thèmes pour la photographie. On distingue parfois à peine les silhouettes et on ne reconnaît plus l’endroit, même s’il est familier. Les repères s’effacent. Les paysages deviennent mystérieux. On peut jouer avec les formes et les contrastes et c’est ce que j’étais venu chercher.

J’ai fait un arrêt au petit port de plaisance de Quesnoy. Le calme était impressionnant. Il ne se passait rien. Aucune péniche ne venait troubler la quiétude du lieu. Sur le plan photographique c’était un peu plat. Mais j’ai senti qu’il y avait du potentiel. Alors, j’ai patienté une bonne demi-heure.

Puis un kayakiste est arrivé sur le ponton. Il a pris son temps avant de se mettre à l’eau. Je pouvais attendre encore un peu. Je me disais que je tenais peut-être une bonne image. J’espérais qu’il parte vers la droite pour que je puisse le photographier de profil. Il a dû m’entendre.

Je l’aurais bien photographié un peu moins sur la droite mais je voulais que la pagaie soit à la verticale. On n’obtient pas toujours ce que l’on veut. Le mouvement se détache assez bien et la silhouette se reflète dans l’eau. J’ai eu le nez fin mais aussi beaucoup de chance.

Le grand angle en argentique

Quand j’aborde la photographie argentique, je fais souvent l’éloge du 50 mm.

Sur mes réflex argentiques, j’utilise aussi un grand angle d’excellente qualité, le Canon 17-40 F4 L USM. Je me suis aperçu que je ne l’employais quasiment jamais à sa plus courte focale. Les photos de paysages sont prises le plus souvent au 28 mm et les groupes de personnes ou les photos de rue au 35 mm. Je descends rarement en deçà de 24 mm. Lire la suite