Un triste mois de juillet

Les Highlands Games - Ecosse

Je comptais faire quelques photos de couchers de soleil sur la plage cet été, mais je crois que je vais me contenter de portraits d’enfants. Moi qui aime les nuages noirs, le ciel n’est pas assez dramatique pour prendre des photos de paysages. La lumière est juste plate, sans relief.

Quitte à se prendre des averses sur la tête, autant retourner vivre en Ecosse. Le mois de juillet a été catastrophique sur le plan météo. Je n’avais jamais fait aussi peu de balades depuis que je suis revenu en France. Normalement, à cette époque de l’année, j’essaie de profiter un maximum des terrasses des Estaminets, en Belgique.

En Ecosse, même si la pluie s’invitait souvent lors des randonnées et programmes  de découvertes des Highlands, elle ne m’empêchait jamais de sortir l’appareil photo. J’étais pourtant moins bien équipé. Je n’avais qu’un reflex argentique amateur, le Canon EOS 30 mais je ne craignais pas la pluie. Il faut dire que j’étais tout le temps inspiré. Entre les villes fortifiées, les paysages des Highlands, les Lochs, les rues de Glasgow, j’avais toujours un sujet qui m’inspirait.

Ici, le temps maussade ne m’incite pas du tout à faire de la photo en extérieur et c’est la première fois que je délaisse mes appareils photos aussi longtemps.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s