Ombres et pénombre, un thème pour club photo

Jeu d'ombres et de lumière sur un plateau de jeu d'échecs.

Je me suis tout de même décidé à intégrer un club photo, non pas pour apprendre les techniques photographiques, mais pour échanger des idées et des points de vue avec d’autres photographes.

Ce sera l’occasion de partager ici, sur le blog Histoires de Photos, cette expérience au sein d’un club photo. Mais ce n’est pas le but de cet article aujourd’hui.

Le thème proposé de ce mois était « ombres et pénombre ». C’est un excellent exercice pour apprendre à travailler et à composer avec la lumière, qu’elle soit naturelle ou artificielle. L’idée est de  jouer avec les ombres, dans une ambiance sombre.

J’avais tout de suite pensé à une scène typique d’un polar. Au beau milieu d’une rue déserte, les phares d’une voiture sont  braqués sur une silhouette féminine. Par manque de temps et ne disposant pas de modèle, j’ai choisi la simplicité et la rapidité de mise en oeuvre.

Je me suis enfermé dans le noir le plus complet. J’ai installé le jeu d’échec devant un cadre photo et placé une petite torche MagLite à quelques centimètres du plateau. La lumière était vraiment très faible et orangée. Les piles commençaient à faiblir. Il fallait faire vite. J’ai positionné les pièces du jeu de façon à ce que les ombres se déportent sur la photo noir et blanc en arrière-plan. Petit clin d’oeil au sujet de cette photo, c’est celle des joueurs d’échecs dont je vous ai parlé dans un précédent post et disponible aussi en tirage , dans la boutique.

Dans ces conditions de lumière très faible, le trépied est indispensable, le retardateur ou la télécommande fortement recommandés. Le temps de pose sera forcément long, la moindre vibration aboutira à une image qui manquera de netteté ou sera carrément floue.

Il fallait préserver cette ambiance sombre. Alors, j’ai exposé pour les hautes lumières. Traduction, j’ai calculé l’exposition sur les pièces éclairées par la torche. J’aurais pu aussi prendre la mesure sur le blanc du papier de la photographie encadrée, dans les zones les plus claires. Pour mesurer précisément cette lumière, j’ai choisi la mesure spot. Ce mode ne prend en compte qu’une toute petite partie centrale du capteur.

J’ai privilégié une profondeur de champs assez grande : F11 pour assurer une bonne netteté sur l’ensemble de l’image. Le réflex numérique était réglé sur 100 ISO. Le 550D en a déduit un temps de pose de 2,5 secondes.

Voilà, la façon de procéder n’est pas bien compliquée. Ce qui va compter dans la réussite d’une photo de ce type, c’est la mise en scène et la composition. J’avoue que je ne me suis pas foulé, mais j’espère qu’elle vous aura permis de comprendre la méthode.

J’essaierai de faire mieux la prochaine fois.

Chess

Une réaction sur “Ombres et pénombre, un thème pour club photo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s