La photo au Leica M6 – témoignage d’un photographe japonais

Je suis un photographe passionné, mais je suis aussi passionné par l’image. Et la qualité de certaines photos présentes sur Flickr, un site où je partage moi-même mes photos, me fascine. Depuis longtemps, j’avais envie de vous montrer les styles photographiques que j’aime.

J’ai donc décidé de donner la parole aux photographes dont j’admire le travail. Chaque vendredi, je laisserai la place à un photographe qui mérite d’être mis en avant. Ce sont des photographes amateurs ou professionnels, peu importe, mais avant tout de vrais créateurs d’images.

Aujourd’hui, j’ai choisi de vous présenter un photographe japonais que je suis depuis longtemps et que je remercie vivement pour son amabilité et sa disponibilité. J’aime ses cadrages soignés et ses compositions épurées. Il pratique la photographie argentique et notamment au Leica M6 : Arato Ogura.

Arato raconte* l’évolution de sa passion pour la photo et explique pourquoi et comment il travaille avec le Leica M6 :       Lire la suite

Balades en Flandre

La Flandre

Les balades entre la Belgique et le nord la France sont très agréables. Les sentiers de randonnée pédestre sont bien balisés. Les paysages et la lumière des Flandres surprennent les visiteurs. Mes amis de Montargis et de Paris ne s’attendaient pas à découvrir une campagne aussi verdoyante avec ses vignes, son houblon, ses moulins et ses charmantes maisons au style flamand. Mon petit plaisir du dimanche, c’est de faire une halte dans un estaminet ou deux, selon la forme. Quel bonheur ! Les estaminets sont des lieux très recherchés par les promeneurs. On s’arrête pour casser la croûte, déguster une tarte maison, boire une bonne bière Trappiste ou se réchauffer avec un chocolat chaud, tandis que les enfants jouent aux jeux anciens.

Maison Flamande typique en Belgique et France

Randonnée en Flandre

Jeu de dames géant - estaminet - Belgique - flandre

Jeux en bois dans les estaminets de la Flandre

Kemmel - Le marché des sucreries.

La Flandre le pays du houblon

Le houblon

Villa Marguerite Yourcenar

Le moulin de Boeschepe et son Estaminet

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

C’est samedi, je fais le ménage dans … mes tirages

tirages EPSON

Le samedi, c’est jour de ménage et faut que ça brille. Chaque pièce, chaque recoin doit être passé en revue. Et je n’échappe pas à la corvée. Pas moyen d’esquiver.

Mais ce matin, j’ai trouvé l’astuce: J’ai fait le ménage dans mes tirages.

J’ai sorti les boîtes d’archives pour les dépoussiérer. J’ai ouvert une boîte plus ancienne que les autres et je suis tombé sur mes premiers tirages photo. Je redécouvre avec beaucoup d’amusement les premières impressions jet d’encre réalisées avec une imprimante HP. J’ai bien ri devant ces essais en tout genre et ces photos bizarrement imprimées. A l’époque, j’expérimentais les teintes monochromes et toutes sortes de papiers. Je passais du papier brillant au papier mat, du perlé au satiné, du lisse au texturé… J’en ai gâché du papier.
Lire la suite

Portrait au 28 mm d’un personnage formidable

Ancien Pompier

J’ai fait une rencontre intéressante le week-end dernier.

Comme souvent le samedi matin, je fais un petit tour au port de plaisance de ma petite ville, histoire de m’oxygéner. Je profite des derniers rayons de soleil d’automne tout en flânant, cela m’aide à réfléchir.

J’ai emmené le Pentax P30n et une pellicule Kodak Gold périmée depuis quatre ans. Je réserve les films qui ont dépassé la date de péremption aux clichés sans grande importance.

Je photographiais les péniches qui se croisent sur le canal quand ce monsieur est venu vers moi.

L’homme

D’un air jovial, il a entamé la conversation. Nous avons tout de suite sympathisé. Je me suis intéressé à son histoire. Ancien chef de corps d’une caserne de pompiers, Denis Loiseau a passé 42 ans au service de la population. Il m’a parlé avec beaucoup d’émotion de ses anciens camarades disparus et des conditions difficiles, parfois même périlleuses, dans lesquelles les pompiers devaient travailler.    Lire la suite

Les paysages incroyables des Highlands

meilleurs spots photos Ecosse île Skye

Je vous offre un petit détour par les Highlands.

Huit ans maintenant que j’ai quitté l’Ecosse pour revenir travailler en France. Je n’oublierai pas ces paysages magnifiques, ni ces châteaux et ces lochs légendaires. Je me souviendrai longtemps de certains moments privilégiés. Comme ce jour où nous étions en voiture parcourant les routes étroites de l’île de Skye.

Nous nous sommes arrêtés sur le bas côté pour pouvoir admirer les Black Cuillin. Ce sont des montagnes noires bien connues des alpinistes. Ils  viennent du monde entier pour s’entraîner. Le panorama était incroyable. Malheureusement, le ciel était plombé. Les nuages atténuaient les contrastes et ne mettaient pas en valeur les couleurs de ces étendues sauvages.   Lire la suite

Le portrait au 50 mm

Portrait jeune fille au 50 mm et Canon EOS 40D

Je vous ai beaucoup parlé de photographie argentique ces derniers temps. Je ne voudrais pas vous lasser avec mes histoires de pellicules. Alors, je reviens sur un sujet qui me tient à coeur : le 50 mm.

Un des domaines dans lesquels excelle cet objectif monté sur un reflex numérique, c’est le portrait. Un 50 mm sur un Eos 550D ou un Nikon D60, au hasard, devient un formidable outil pour le portrait. Il adoucit, il enveloppe, vous appellerez ça comme vous voulez, mais l’effet est génial.   Lire la suite

Le noir et blanc argentique – ce n’est pas sorcier

Photo en noir et blanc de planeurs au Cap Blanc Nez

Beaucoup de jeunes photographes aimeraient se tourner vers la photo argentique et notamment le noir et blanc. Et beaucoup d’entre eux pensent que le noir et blanc avec pellicule est difficile à appréhender. Ils se trompent.

Pas plus difficile que la couleur.

Ce n’est pas plus difficile de photographier avec un négatif noir et blanc que de faire de la photo couleur avec un reflex digital. C’est juste la manière de photographier qui est différente. Les photographes de l’ancienne école disent qu’il faut penser en noir et blanc. Il faut faire abstraction des jolies couleurs qui attirent l’oeil pour laisser place à une vision en clair / sombre. Avec un peu de pratique et d’observation des oeuvres des grands photographes, on apprend à voir en noir et blanc et à composer avec l’alternance de l’ombre et de la lumière.  Lire la suite

Que faire de ses vieux négatifs ?

Un négatif noir et blanc retrouvé au fond d'un tiroir

Je viens de retrouver de vieux négatifs dans l’une de mes innombrables boîtes photos.

Je fais de la photo argentique depuis plus de vingt ans maintenant et j’ai accumulé pas mal de films. Les négatifs et diapos sont pourtant indexés, classés et rangés dans des boîtes, mais je retrouve encore des films noir et blanc au fond d’un tiroir, dix ou quinze après. C’est fort de café, quand même.

Je n’ai pas conservé les tirages 10 X 15 de cette série. Les images étaient grises, sans contraste et pas nettes. Je sais aujourd’hui que la faute revenait surtout au laboratoire photo. Un minilab de quartier ou même une grande enseigne de développement photo ne peut pas offrir une prestation personnalisée. Un laboratoire grand public ne peut pas peaufiner ses réglages comme un artisan du tirage. Les machines sont calibrées sur un dosage moyen – quand elles sont calibrées. Certes, il faudrait à chaque fois refaire les réglages au cas par cas, mais c’est impossible pour une entreprise qui doit aller vite et traiter un grand nombre d’images.

A l’époque, je ne me souciais pas du film.  Je ne vérifiais si le négatif était bien exposé, si la densité était correcte. Bien sûr, un négatif noir et blanc sous exposé ça se remarque tout de suite, mais je m’arrêtais là. Je ne cherchais pas plus loin, j’avais raté mes photos, voilà tout.

Je ne connaissais pas les possibilités de la numérisation à l’aide d’un scanner. Maintenant que je maîtrise le scan noir et blanc, je me suis dépêché de numériser ces dernières trouvailles. Je me rends compte que la plupart des  photos sont correctes même si elles sont guère intéressantes sur le plan photographique, sauf une ou deux. Mais au moins, j’ai sauvegardé des souvenirs. Certaines photos scannées iront rejoindre mon compte Flickr et d’autres plus personnelles seront imprimées sur papier d’art, parce que c’est aussi une autre de mes passions.

Si vous retrouvez des négatifs dont les tirages sont perdus ou endommagés, ne les jetez pas. Prenez contact avec moi, je peux faire revivre les images auxquelles vous êtes attachés.


Photo noir et blanc ancienne moto de collection

Vieux négatif scanné - Fanfare

Négatif Ilford numérisé

Numérisation de vos négatifs couleurs et noir et blanc en haute définition.

numérisation de négatif NB Lille 59

Numérisation des pellicules à Béthune Lens Lille Arras Valenciennes Dunkerque Boulogne Calais Douai – Où jeter ses négatifs et pellicules photo argentique

Les highlands à une demi-heure de notre appartement

Loch Lomond - Conic Hill - Histoires de photos sur l'Ecosse - analogiques

Paysages des Highlands – Vue sur le Loch Lomond depuis Conic Hill

Nous avons atterri en Ecosse pour le travail, en 2001. Une start-up de Glasgow nous a payé, Heidi et moi, les billets d’avion pour un entretien d’embauche. La société recrutait des Français et des Allemands. Nous avons eu trois jours pour apprécier la qualité de vie en Ecosse. Après un mois de réflexion, nous sommes repartis à Glasgow pour signer le contrat. La compagnie américaine nous a logé six mois dans un superbe appartement situé dans le vieux quartier populaire de Partick.  C’est comme ça que nous avons pu quitter ensemble un job mal payé en France pour aller vivre et travailler ensemble à Glasgow.

Lire la suite

Impressions d’automne

Photo Quesnoy sur Deûle décoration murale

L’absence de couleurs et de contrastes ne m’a pas empêché de prendre des photos ce matin.

C’est la brume matinale qui a dicté mon choix en terme de sujet photo. J’ai marché le long du canal, à hauteur de Quesnoy-sur-Deûle, en espérant apercevoir des péniches aux couleurs vives, mais en vain. L’atmosphère vaporeuse et mélancolique enterrait les couleurs. Les  containers rouges et orange que transporte la péniche Scotland, un nom fortement évocateur pour moi, auraient apporté un plus à cette ambiance automnale et ses teintes uniformes. Lire la suite

Un sujet photo à la portée de tous : Ma Ville

Photo du port de plaisance de Wambrechies au grand angle

Negatif couleur Fufi Superia 200 iso et grand angle

Vous photographiez plus facilement les endroits où vous passez vos vacances que votre ville de résidence, pas vrai ?

Ne me dites pas le contraire, je le sais et c’est humain. En vacances, les sujets sont plus intéressants et vous avez un regard neuf sur cet environnement agréable pour les yeux. C’est tellement photogénique, ces villages pittoresques avec leurs ruelles étroites, ces bâtiments historiques. Je suis entièrement d’accord avec vous. Mais pour moi, la ville où vous vivez devrait être votre premier terrain de jeu pour la photographie. Lire la suite