Le week-end de la Braderie

Jour de braderie à Lille

Toiles et tableaux insolites chez les brocanteurs

Je déteste la foule. Je me demande même si je ne suis pas limite agoraphobe.

Et pourtant ce weekend, comme deux millions de curieux, « bradeux » et autres promeneurs accros aux moules frites, j’étais moi aussi dans les allées de la Braderie de Lille… mais tôt le matin. Je voulais être sur place avant l’arrivée des hordes d’escargots. Alors j’ai fait sonner le réveil avant le chant du coq. Oui, enfin bon, sauf qu’il n’y a pas de coq dans le coin.

Heureux de trouver une place pour garer la voiture, seulement à deux kilomètres des premiers stands de la braderie, j’ai d’abord croisé les fous de la course à pied autour de la Citadelle, les pêcheurs de gardons toujours aussi matinaux et les mamies promenant leurs caniches. Un peu plus loin, quelques touristes hollandais prenaient un solide petit déjeuner sur leur bateau de plaisance avant d’attaquer le marathon infernal de la chine.

Arrivé au niveau de l’esplanade où se tient chaque année la grande fête foraine, pas de musique assourdissante, pas de foule en délire… Serait-ce le paradis ?

Foire déserte sur l'esplanade de lille

Non, il est juste encore assez tôt pour éviter la marée humaine qui va déferler dans quelques heures et envahir les 100 km d’étalages en tout genre. Ok, c’est parti pour un premier repérage des lieux. Inutile de vous dire que l’on trouve de tout ici. Tu parles, avec 10 000 exposants, on peut s’attendre au meilleur comme au pire. Les vendeurs professionnels, tendus, inquiets, observent le manège des premiers clients qui tâtent, ouvrent, secouent les objets anciens, insolites ou carrément bizarres.

La brocante à Lille

Les bibelots

animal empaillé

La peluche qui fait peur

les achats sur la braderie de Lille

Faut être équipé pour venir sur la Braderie

Les premières tractations commencent, alors que l’ouverture officielle de la Braderie est fixée à 14 heures. J’en profite pour saisir quelques clichés et tester quelques cadrages. Certains vendeurs me repèrent et me font comprendre que je ne suis pas le bienvenu. D’autres me proposent d’ouvrir leur meuble d’exposition pour la photo, comme Pierre, heureux d’être là avec ses parents. Merci pour ta gentillesse !

Jeune garçon sur la braderie

Pierre, jeune vendeur sympathique sur la Braderie de Lille

Dans l’ensemble, l’ambiance est chaleureuse et le beau temps est de la partie. Tant mieux, je continue mon périple. Je ne résiste pas à la tentation de photographier ce pauvre ourson installé sur sa petite chaise en attente d’un éventuel acquéreur.

Braderie de Lille 2010 - l'ours Teddy Bear

Je n’ai pas perdu mon temps. Encore heureux, parce que derrière moi se pressent plus d’un million de badaux. Demain, il y en aura autant, voire plus.

Le lendemain, je ferai une rencontre sympathique, celle d’un photographe talentueux de la région qui vend ses cartes postales… mais là, ça fera l’objet d’une autre Histoire de photos.

 

11 réactions sur “Le week-end de la Braderie

    • C’est bien le mot qu’il faut employer pour parler de ce rassemblement gigantesque. En plus des vieux objets, on rencontre aussi des gens originaux et des scènes cocasses. Les photographes de rue peuvent se régaler dans les vieilles rues de Lille. Je suis passé à côté de dizaines de photos géniales. Il faut être à l’affût.

  1. Petite précision quant à la photo de Pierre, le jeune vendeur : j’aurais dû soit attendre, soit refaire la photo. Je m’étais aperçu de la présence d’un individu derrière lui mais je n’ai pas voulu l’ennuyer plus longtemps. Il ne faut pas abuser de la gentillesse des gens.

  2. De très belles images de mon coin !
    Je viens de découvrir tes superbes photos chez Marc L !
    J’aime beaucoup ta façon de voir les choses ! Les plus belles photos sont celles que l’on prend avec le coeur !
    Bonne soirée !

    • Merci beaucoup Guislaine.
      Ton commentaire me touche beaucoup. Je ne sais plus quel grand photographe disait à peu près la même chose : « Les plus belles photos sont celles que l’on prend avec le coeur ! »
      Merci d’être passée.
      Bonne soirée.

  3. Vraiment un chouette blog, merci à Marc de m’avoir fait te découvrir.
    Je n’ai pas encore tout vu, mais je reviendrai, c’est sûr, le programme est passionnant !
    Quant à la braderie de Lille, à l’époque je ne prenais pas de photo. Mon souvenir le plus marquant est d’y avoir perdu ma fille, 5 ans. Complètement affolée et en larmes je me suis adressée à un flic qui m’a répondu d’un air placide : « Ne vous inquiétez pas, Madame, chaque année on en perd 100 et on les retrouve tous ! »
    Et je l’ai retrouvée 2 minutes après, elle était chez un vendeur de jouets qui semblaient la passionner…

  4. Merci à Marc de m’avoir permis de découvrir ton blog. Il y a plein d’articles qui m’intéressent, entre autres sur la technique, tes témoignages sur le scanning de photo argentique, etc..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s