Le mode automatique pour apprendre la photo

Et pourquoi ne pas photographier en mode automatique ?

Lors de mes premiers tests du numérique Eos 550D, j’avais l’impression de revenir à mes débuts avec le Canon Eos 300 , un reflex argentique aussi léger et compact que le 550D.

Au départ avec ce reflex amateur, je déclenchais sans vraiment réfléchir et sans trop me soucier des réglages. Le boîtier argentique était le plus souvent sur la position priorité ouverture et quand une ouverture me convenait, je n’en bougeais plus.

Je fonctionnais à l’instinct et je ne m’embarrassais pas des options pour tel ou tel type de scène. Je voyais quelque chose qui me plaisait, j’observais, je cadrais, je déclenchais. Une vie de photographe insouciant…

Jeu d'ombre et de lumière

Prise de vue argentique en mode automatique.

Quand je me suis penché sur les techniques des photographes du magazine Geo, tout a changé. Je réfléchissais aux ouvertures, aux vitesses, à la profondeur de champs. J’essayais de faire comme les grands photographes de paysages. Lire la suite

Premiers pas avec le Canon EOS 55OD

Le reflex gagné lors du Concours photo Canon est arrivé et je ne peux m’empêcher d’écrire quelques lignes sur le dernier reflex numérique de la gamme amateur.

Je ne vais pas vous faire un cours magistral et théorique sur le 550D, j’en serais incapable et d’autres sites spécialisés le font merveilleusement bien. Je vais juste vous donner les premières impressions d’un utilisateur éclairé, habitué à la marque CANON depuis maintenant quinze ans.

550d-tests-photo-de-mariage

Avant de partir sur le terrain, j’avais pensé prendre uniquement le 17-40mm F/4 L, puis je me suis ravisé en repensant à un article de Réponses Photo qui jugeait le EF-S18-55 Is pas mauvais du tout. Alors c’était parti pour le 18-55 fourni dans le kit.
La prise en main est agréable, je me suis vite habitué au format compact du 550D. La visée est confortable. L’écran arrière est magnifique, ça commence bien.

Je me suis promené sur le port de plaisance de ma petite ville pour prendre quelques clichés au hasard. Je suis arrivé au niveau du château de Robersart, lieu idéal pour une séance de photos romantiques et j’ai eu la chance de croiser Lire la suite

Exposez vos photos autrement

cadre photo virtuel pour boutiques e-commerce blog sites web

A défaut de place sur les murs de mon appartement, j’accroche mes photos sur le web.

Je n’ai plus une seule place pour un nouveau cadre, même minuscule. Non, je n’habite pas dans une galerie d’art et mon couloir n’est pas un hall d’exposition. Mon logement ressemble plutôt à un bocal à poissons, optimisé pour les placards.

Lire la suite

Recadrer une image : la bonne technique

Photo recadrée au format carré

CANON EOS 10D et grand angle 17-40 F4 L USM

Je vais vous révéler mes secrets pour bien recadrer une photo.

Cette photo est à l’origine un format 3:4 provenant de mon tout premier reflex numérique et d’un grand angle CANON. Quand j’observais la photo originale sur mon écran d’ordinateur, je sentais que l’image avait du potentiel. Mais la déformation du grand angle et la verticalité ne me plaisaient pas. Le format carré s’est imposé tout seul.

Avant, j’étais puriste:  » Je ne triche pas avec mes photos, moi, Môssieur ! » Au temps où je ne connaissais que la pelloche je ne pouvais imaginer découper mes clichés. Lire la suite

Photos de paysages : pour ou contre la présence de personnes ?

Bretagne paysages rando sentiers

paysage marin photo de la Bretagne

Un ami me montrait ses photos de voyages en Asie et se plaignait et s’excusait de la présence de gens et surtout de touristes sur les clichés. Étonnement de ma part. Lui, touriste invétéré, s’insurge de la présence d’autres touristes devant son objectif !

Je pense que, comme beaucoup de voyageurs, il se plaît à imaginer qu’il est le seul privilégié à pouvoir contempler ces paysages de rêve. Je ne peux pas le blâmer. Les shorts colorés et les T-shirts à fleurs, ça gâche l’exotisme.

Quand je photographie en ville, je m’arrange pour qu’il y ait des personnes dans mon cadre. C’est l’influence de la « street photography », mais ce n’est pas la seule raison. Les personnes que nous laissons entrer dans le cadre sont comme des figurants qui malgré eux jouent un rôle important dans la construction d’une image et pas seulement en photos d’architecture.

En photo de paysages, le débat peut être plus serré. Lire la suite