Mon laboratoire photo me décevait

Voici une photo que j’avais bien failli mettre aux oubliettes, jusqu’au jour où je décide de la numériser moi-même.

Le tirage que mon laboratoire photo préféré m’avait rendu, ne me plaisait pas du tout. L’image était surexposée, floue, et je dirais même, sale. Ma première réaction fut :  » Fred, tu as encore raté ta prise de vue ! ». Jusqu’au jour où j’apprends, grâce au magazine Réponse photo, que la surexposition est souhaitable avec les pellicules du type négatif. A force d’être déçu par les tirages papier de mon labo, je me renseigne sur l’utilité de faire l’acquisition d’un scanner à la maison.

Lire la suite