Nouveaux objectifs pour reflex argentiques

Pellicule Kodak TMAX 100

Photo argentique – Canon EOS 30v – Kodak TMAX 100

Et si je me laissais tenter par l’un de ces nouveaux objectifs haut de gamme ? La dernière acquisition date de 2004 je pense. Sur les reflex argentiques, j’utilise toujours les mêmes objectifs fixes depuis plusieurs années. Un zoom 16-35 mm ou un 35 mm ultra lumineux nouvelle génération me plairaient assez. À en croire les fabricants et professionnels de l’image, les optiques sans cesse plus performantes offrent aux photographes exigeants toujours plus de précision, plus de perfection dans la qualité de l’image. Oui, c’est important aussi. Il n’y a pas que l’instant décisif, le point de vue, l’œil et la créativité du photographe. Il ne faut pas uniquement compter sur l’intérêt du sujet ni sur l’émotion qu’il provoque si on veut intéresser le plus grand nombre. La personne qui regarde vos images a besoin de voir le moindre détail microscopique aussi net qu’à travers une loupe de philatélie. À l’époque, j’étais déjà très satisfait du rendu des détails avec le 17-40 F4 sur l’EOS 3. Évidemment, il ne faut pas non plus lésiner sur qualité de la pellicule. Il faut absolument choisir un film argentique dont le grain est extrêmement fin. C’est crucial pour une belle image. Mais le plus important reste le choix de l’objectif. Imaginez le bonheur des gens que je photographie devant une photo avec un piqué extra-ordinaire ! Et que dire des photos prises dans la rue ? Les admirateurs seront bien plus nombreux. Il n’y a rien de plus beau qu’une image qui croustille de détails. Un objectif récent à plus de 1000 euros devrait faire de moi un meilleur photographe, sans aucun doute.

About these ads

7 réflexions sur “Nouveaux objectifs pour reflex argentiques

    • En vérité, ce n’est pas du tout ce que je pense. Je voulais être critique sur l’idée que les gens se font de la photo de nos jours en s’imaginant que la qualité matérielle fait naître une bonne photo. C’est comme si on jugeait un film de cinéma comme étant bon sur le seul prétexte que le téléviseur possède une image haute définition. J’avais envie de retourner la question en étant cynique. Désolé.

  1. Pour une fois, je ne suis pas d’accord avec votre vision.
    En abandonnant le numérique au profit de l’argentique, l’un de mes objectifs était d’échapper à cette course de la précision pour favoriser l’émotion. (Un ami qualifie cette démarche "de retour à l’expressionnisme") Car en dehors des impressions sur très grands formats, avons nous besoin d’une résolution d’image titanesque pour transmettre un message ?
    Pour moi, au contraire le "flou" de l’argentique laisse une plus grande marge à l’interprétation et donc à l’appropriation du sujet par le spectateur/lecteur (le mot me manque).

    Après ceci reste un point de vue totalement personnel. Tandis que le votre et fortement compréhensible et je ne souhaites pas la remettre en cause. Mais juste vous apporter ma réaction.

    Bien à vous,
    Nicolas Fatous.

    • J’avais espéré que le ton ironique était palpable. Apparemment, ce n’est pas cas. Evidemment, je ne pense pas une seconde ce que j’écris. Je suis plus attaché à essayer de faire une bonne photo que de passer mon temps à extraire la meilleur qualité d’image. Bien sûr, un très bon objectif c’est plaisant à utiliser et c’est parfois impressionnant sur le papier mais c’est tellement secondaire. C’est le même problème avec beaucoup de photographes de mariage qui passent leur temps à se faire plaisir en imaginant des scènes improbables et montrer ce qu’ils savent faire sur le plan technique. Les instants forts en émotions, les regards, les embrassades sont oubliées au détriment du bokeh et des faibles profondeurs de champ à tout bout de champ. C’est lassant. Si au moins la qualité d’image délivrée par un bel objectif servait le propos du photographe …

      • Voila qui m’apprendra à ne pas poster des commentaires après minuit. En effet, l’ironie est bien palpable. Pardon d’avoir eu une réaction aussi plate.

        Mais que ce soit dans la presse spécialisé ou dans la pluparts des blogs traitant de photos, la grande majorité des articles publiés traite uniquement du matériel. Renforçant l’idée qu’un belle appareil fait de belle photos. Il est bien plus instructif de lire les biographies de grand photographes et l’histoire de leur clichés. Personnellement, je conseil Robert Capa qui eu une vie tout droit tirée d’un roman.

        Encore une fois, pardon pour mon commentaire malheureux. Et encore bravo pour vos travaux ! C’est toujours un plaisir de venir sur votre blog.

      • Ce n’est rien du tout. J’ai été heureux de lire votre témoignage et l’amour que vous portez à l’image. Vous avez une position ferme vis à vis de la pratique de la photo et j’en suis ravi. Cela change des remarques creuses et critiques sans fondements. J’ai été touché par vos mots. Merci beaucoup.

      • Je l’ai moi aussi appris en en faisant l’expérience : l’ironie est très difficilement palpable sur les blogs, les forums etc… Puisque rien n’indique, comme l’intonation de ta voix, le sourire ironique que tu peux afficher lors d’une conversation face à face, que tu fais du second degré. C’est frustrant, mais il faut faire avec : pour éviter les malentendus, sur les blogs, c’est 1er degré uniquement. Sauf avec les personnes qui te connaissent bien et qui elles seules sont en mesure de percevoir tes subtilités de registre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s